Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu catégories

comments test

  • From Bizz on Le mystère des piqûres nocturnes durant notre sommeil… sur la piste des punaises de lit

    Le lien pour le piège dans l’article ne fonctionne pas.

    Go to comment
    2017/04/16 at 12:39 am
  • From Daniel Néron on L’environnementale énigme du Sphinx d’Abbott

    Dans mon cas, je suis un vieil entomologiste qui retrouve de temps à autre, depuis vingt ans, ce magnifique sphinx chez moi à Ahuntsic car je conserve une vigne vierge à cinq folioles (Parthenocissus quinquefolia) sur les murs de briques de notre résidence. Aujourd’hui, je viens de tomber pour la première fois sur la chenille. Merci d’avoir publié la photo de la chenille qui n’est pas illustré dans Laplante. Le plus récent livre de L. Handfield (1999) indique que la chenille a deux formes, la grise ou la celle maculé de ronds verts; moi c’était la grise qui est moins spectaculaire mais qui a néanmoins son « oeil ».

    Go to comment
    2016/07/11 at 7:54 pm
  • From Guillaume Bolduc on Les champignons toxiques au Québec

    Bonjour,
    Simplement pour apporter quelques petites corrections concernant le « syndrome psilocybien ».

    Vous répétez plusieurs mythes provenant de désinformation et, puisque la mésinformation c’est mon domaine de recherche, je me sens dans le devoir de vous corriger.

    Premièrement, concernant les effets indésirables, il est impossible de faire une surdose de champignons psilocybe. Il faudrait manger son poid au complet et encore là, ça risque juste de provoquer un six heures un peu difficile.

    Deuxièmement, ils ne causent pas de rémanence : tout le monde revient d’un voyage avec les champignons. Toutefois, il n’est pas recommander d’en consomment si on a un historique de psychose, puisque ça peut en effet, si la personne ne fait pas attention, déclencher un trouble préexistant.

    Troisièmement, il est aussi impossible de devenir dépendant, physiquement ou psychologiquement, puisqu’il y a une tolérence immédiate et réversible qui se produit et qui prend une à deux semaines à disparaitre.

    Finalement, concernant l’atteinte nerveuse irréversible, je n’ai jamais entendu ça, et je suis pas mal certain que c’est totalement faux. J’aimerais bien voir un article scientifique sérieux qui prétend ça.

    Bref, le seul « effet pervers » des champignons, c’est ce que les gens appellent le « bad trip ». Mais même ça, avec un usage informé et responsable, ça ne devrait jamais arriver. Une expérience difficile, qui réflète ses combats internes, ça peut être une source importante d’inspiration lorsqu’on souhaite travailler sur soi,

    En espérant que vous preniez le temps de corriger cette mésinformation 🙂

    Au plaisir,
    Guillaume Bolduc

    Go to comment
    2016/03/11 at 2:08 pm
  • From FRANCOIS Luduenig on Comment se débarrasser d’une infestation de puces dans un appartement?

    Bonjour,

    Ma chambre est infestée de puces: j’y reste a peine deux minutes et mes jambes sont couvertes! J’ai essayée la bombe fumigène, mais ca n’a absolument pas marché! J’ai passé l’aspirateur a fond, remis de l’insecticide, lavé mes vêtements, peluches, coussin, couette, mais rien a faire! Elles sont toujours la! Mon sol est en parquet alors j’ai essayer de mettre de la cire (qui les tuerais) Mais rien non plus! Mes animaux on été traité, mais j’ai peur qu’ils en rattrapent avec toutes celles qui sont dans ma chambre! Par pitié que puis-je faire?? Faudrait-il que j’appel un professionnel? Produits toxiquent ou non m’importent peu tant que je suis débarassée de ces sales bêtes..! J’espère obtenir une réponse car je ne sais vraiment plus quoi faire..

    Merci d’avance, cordialement.
    Ludi

    Go to comment
    2015/07/03 at 7:31 am
  • From bissessur on Le mystère des piqûres nocturnes durant notre sommeil… sur la piste des punaises de lit

    Où trouve t on les réponses à vos questions ? cela me conforte de trouver les questions, j’aimerai trouver quelques réponses. cordialement

    Go to comment
    2015/06/22 at 12:01 am