Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu catégories

Posté par le 27 juin 2009 dans Politique municipale

Quelques suggestions pour le Bixi

Carl Boileau en Bixi

Confortable, robuste, fonctionnel et esthétique, nous sommes tous ravis par la mise en service du Bixi à Montréal… une vraie révolution de la circulation dans notre métropole. De mon côté, j’ai aussi été satisfait par la simplicité de son système locatif:

  1.  Glissez votre carte de crédit,
  2. Appuyer quelquefois sur OK,
  3. Tapez votre combinaison de cinq chiffres sur le Bixi de votre choix
  4. C’est parti mon Bixi.

Par ailleurs, lorsque nous réalisons en plus que la location d’un Bixi revient à seulement 5 dollars pour l’ensemble d’une journée (si vous le ramenez à une borne dans la demi-heure suivante), il va sans dire que ce  service supplante économiquement le Taxi.

Cependant, ce service n’est pas encore parfait.

Premièrement, j’ai pu constater que le service d’enregistrement électronique était souvent défaillant lorsque nous retournions un Bixi sous la pluie. Concrètement, il m’est arrivé trois fois que la borne se refusait à cadenasser mon Bixi. Un problème qui nous oblige ainsi à rechercher une nouvelle station pour soumettre son Bixi.

Ensuite, le problème classique. En effet, lors de ma dernière utilisation d’un Bixi au centre-ville, j’ai été obligé d’attendre mon quatrième essai avant de trouver une station avec un enclos libre. Il va sans dire, ce problème peut être drôlement frustrant lorsque vous êtes en retard à votre rendez-vous.

Alors, histoire de faire suite à cet article de François Cardinal, voici donc quelques-unes de mes recommandations afin d’améliorer ce service révolutionnaire.

  1. Rajouter plus de bornes pour libérer davantage de place au retour d’un Bixi.
  2. Afin de permettre aux jeunes (sans carte de crédit) d’utiliser davantage les Bixi, il faudrait pouvoir louer un Bixi avec sa carte de débit.
  3. Installer des GPS dans les Bixi afin de pouvoir retracer les voleurs et démanteler ainsi leurs réseaux frauduleux. D’ailleurs, des peines exemplaires en travail communautaire pourraient certainement réformer quelques-unes de ces parasites sociaux.
Aucun mots clés
684 visionnements

2 Commentaires

  1. Simplicité du système de location : je ne suis pas en accord avec cela. Et il est très difficile d’avoir du soutien de la part de Stationnement de Montréal quand il y a un pépin.

  2. Dans le cadre d’un cours de recherche commerciale à HEC Montréal, nous effectuons une recherche afin de savoir ce qui cause le plus gros problème pour Bixi. J’aimerais avoir vos opinions. Veuillez communiquer vos informations à jeanfrankbarrette@gmail.com. Merci beaucoup

Laisser un commentaire