Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu catégories

Posté par le 27 juin 2007 dans Party

«Sushi-Party» pour mon anniversaire

sushi

Le concept de cette image fait référence à la relation érotico-alimentaire traitée par le film japonais Tampopo

He bien, voilà, je suis à quelques jours de terminer le cinquième de ma trentaine. Alors, bon, ce sera un prétexte pour faire une petite fête estivale ; d’autant plus que depuis mon retour de Paris, je n’ai pas encore revu l’ensemble de mes amis.

De la sorte, le concept cette fois-ci est de recevoir mes convives à l’aide de quelques sushis. En effet, ce merveilleux petit met est aussi santé que délicieux ; d’autant plus que j’ai toujours trouvé esthétique la présentation d’un plat de sushi savamment présenté.

Puis, assurément, ces petits amuse-gueule nutritifs donneront un petit « boost » d’énergie… de quoi alors permettre d’allonger la soirée (j’ai appris cette notion « commerciale » en travaillant au bar Planète Libre l’année dernière).

Bref, à l’horaire donc, nous entamerons les sushis à 20 h. Ainsi, comptant commander un minimum de 150 unités, je vous demanderai donc une contribution de 5 dollars pour pouvoir manger (5 Sushis) : mon plan de base est de fournir 5 sushis à 30 personnes (c’est donc ici une entrée et non pas un orgiaque repas à la Odaki). Si bien que si vous êtes intéressé par mon « sushi-party », téléphonez-moi pour réserver votre portion.

Plat de Sushis

Côté horaire maintenant, m’étant trouvé un contrat pour le compte du festival Juste pour rire, (je serai répartiteur radio), j’arriverai à mon domicile aux alentours de 17h30. De la sorte, vous pouvez considérer la porte ouverte à partir de 18 heures. Évidemment, pour ceux qui arriveront après l‘entrée de sushi… ou pour les « fans » de Némo (dans l’éventualité que les sushis ne vous conviennent pas), vous n’aurez rien à débourser.

joke

Pour vous garantir la fraicheur de nos sushis, mes colocs et moi faisons l’élevage de poissons rouges.

Par ailleurs, je tiens à annoncer que durant la soirée, j’offrirai aussi, en grande exclusivité, le cocktail PM (Projet Montréal). En effet, le PM est le fruit d’une longue recherche et d’une intense exploration gustative de ma part. Or, pour sa concoction finale, j’ai donc rapporté de Paris quelques boissons ne se trouvant pas au Québec (Manzanita, jus de fruit Tropicana au mélange de pommes pressées). Toutefois, vous l’aurez compris, bien que le PM soit un cocktail merveilleux sur le plan gustatif, il n’en demeure pas moins aussi un outil de marketing politique issu de mon machiavélique cerveau. Bref, telle la potion magique du village Gaulois d’Astérix, je décrète l’absorbation du PM à l’usage unique de ses membres (une façon indirecte de vous faire financer la promotion d’un tramway à Montréal). De quoi, donc, célébrer ici la nouvelle saison aux couleurs de Projet Montréal (héhé).

Le cocktail
Le cocktail PM
1 Onces de Vodka
1 Once de Manzanita
½ Once de Curuçao bleu
½ Once de jus de citron concentré
3 Onces de jus de pomme pressé
Remplir avec du jus d’orange frais
Décorez d’une tranche de lime, de pomme ou d’une fleur.

En terminant, si vous êtes ici un lecteur de mon blogue et que l’événement vous interpelle pour une quelconque raison, (genre, vous ne tenez plus sur place à l’idée de gouter au PM), n’hésitez pas à me contacter.

L’événement sera le 7 juillet au soir, soit le 07-07-07. Humm, je ne voudrais pas tomber dans l’ésotérique numérologie ; mais quand même, avouez que la date est spéciale (putain je devrais prendre un billet de loto ce jour-là!).

777

Quand j’y pense d’ailleurs, cela fait sept ans que j’habite dans mon logement… et il y a sept ans aussi, je créais ma première page web pour mon 25ième anniversaire. Alors, histoire de constater l’évolution de sept années de vie, je vous laisse ici en exclusivité cette première page Web de mon cru. J’y avais alors écrit un texte, somme tout, intéressant sur la thématique du « party ». Puis, au prix de plusieurs heures d’études, j’avais concocté « à la mitaine », directement en HTML, une première galerie photographique. Rien d’incroyable ; mais quand même, déjà, au début du nouveau millénaire, j’appréhendais l’avenir social par le spectre du Web.

Alors, aux plaisirs, peut-être, de vous recevoir à mon sushi-party.

Odaki

Ici, une soirée retrouvaille (au Odaki cette année) avec mes amis du secondaire Phil, Fred Monette et Laurent

Quand je lis que l’univers infiniment en expension est voué à totalement se refroidir ; il est évident que le sens de la vie m’échappe. Toutefois, lorsque je retrouve une personne que j’aime, je semble y comprendre les prémisses d’une réponse.

Aucun mots clés
14 755 visionnements

Laisser un commentaire