Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu catégories

Posté par le 6 juin 2012 dans Entomologie

Une araignée montréalaise à identifier

Si j’ai malheureusement dû payer deux loyers distincts dans le processus de mon dernier déménagement, j’ai cependant découvert une araignée intéressante laissée à elle-même dans mon logement inoccupé de la rue Hôtel-de-Ville. En effet, j’ai remarqué cette dernière dans l’un des coins inférieurs du salon quand mon attention fut attirée par une masse de cadavres de fourmis charpentières. Perplexe quant à la technique employée par cette petite araignée pour en arriver à terrasser des insectes aussi agressifs que ces grosses fourmis, je me permis de pousser un cobaye aux alentours de la toile. Je vous laisse constater le résultat par vous-même en visionnant cette petite vidéo prise à même mon appareil photographique.

Or puisque j’avais déjà écrit en 2007 un article présentant des araignées partageant nos demeures au Québec, je recherche évidemment le nom de cette espèce.

Image de prévisualisation YouTube
Aucun mots clés
3 357 visionnements

3 Commentaires

  1. Vu la stature de l’araignée et sa méthode de chasse, je privilégirai une Steatoda sp., souvent friande de fourmis… Leur toile, près du sol, piège surtoutdes insectes rampants…

  2. Ce serait une Theridiidae, peut-être Cryptachaea blattea (anciennement Achaearanea acoreensis)mais sans la passer sour une loupe binoculaire aucune certitude !!

  3. Voici une réponse reçue en privée dans Facebook.

    « C’est Achaeraranea, mais il y a deux espèces possibles…. Ca ressemble a A. tabulata, mais il faudrait examiner pour etre certain

    Content de voir que tu vas bien. Moi je suis rendu avec une petite compagnie de vulgarisation… il y a une page FB scienceinfuse et un site web Scienceinfuse.org

    au plaisir»

    Pierre

Laisser un commentaire