Pages Menu
Menu catégories

Posté par le 13 mai 2024 dans

Godzilla Minus One : Une révision critique du mythe kaiju

En tant que spectateur généralement désintéressé par les films d’action kaiju, que je trouve souvent simplistes et redondants, j’ai été intrigué par les échos positifs entourant « Godzilla Minus One ». Ce dernier opus, loué pour son approche novatrice, a su capturer mon attention, un fait rare pour ce genre. Réalisé au Japon, ce film marque non seulement un retour aux sources avec finesse mais se distingue également par une reconnaissance internationale, remportant l’Oscar des meilleurs effets visuels lors de la 96ème cérémonie américaine.

« Godzilla Minus One » ne se contente pas de revisiter les racines de la mythologie kaiju ; il les réhabilite avec une audace qui a de quoi ridiculiser les tentatives hollywoodiennes de s’approprier cette icône de la culture japonaise. Il se déroule durant la période post-Seconde Guerre mondiale, un moment historique qui a vu naître le premier Godzilla, comme une résonance au traumatisme d’un Japon encore meurtri par les bombardements atomiques.

Le film explore avec subtilité les conséquences de l’arrogance humaine et de l’indifférence environnementale, des thèmes récurrents dans la saga mais abordés ici avec une nouvelle sensibilité. Le film réduit volontairement l’échelle de la destruction pour se concentrer sur des interactions plus intimes et significatives entre les personnages et la créature, enrichissant ainsi son récit. Une des thématiques marquantes du film est celle du kamikaze, évoquant le sacrifice ultime souvent associé à la période de la guerre. Cependant, « Godzilla Minus One » propose une tournure inattendue : le protagoniste, destiné à un sacrifice semblable, parvient à échapper à ce destin fatal, offrant une réflexion sur la possibilité de survie et de changement de cap face aux traditions destructrices.

Les performances du casting ajoutent une profondeur rare dans un film de ce genre. Les acteurs incarnent des personnages dont les vies sont inextricablement liées à cette créature mythique, leurs interactions dépeignant un tableau complexe de culpabilité, de peur, et d’espoir.

« Godzilla Minus One » n’est donc pas qu’un simple film de monstre. C’est une œuvre qui interpelle, qui questionne notre rapport à la technologie et à la nature, et qui rappelle au monde entier que certains symboles, comme Godzilla, possèdent une résonance particulière dans leur culture d’origine. Ce film illustre avec brio comment un retour aux sources peut être à la fois un hommage et une critique, une leçon pour ceux qui cherchent à emprunter sans comprendre.

En conclusion, « Godzilla Minus One » marque un jalon important dans l’histoire de Godzilla, réaffirmant son rôle non seulement en tant que divertissement mais aussi comme vecteur de mémoire culturelle et historique. La morale finale, mettant en lumière la capacité du protagoniste à déjouer un destin préétabli, apporte une dimension d’espoir et de rédemption, soulignant ainsi son message d’endurance et de résilience. Si je devais recommander un seul film de kaiju, ce serait sans doute « Godzilla Minus One », une œuvre qui condense parfaitement l’essence de cette saga. Après cet hommage ultime, il serait temps de laisser ce monstre emblématique du cinéma japonais reposer paisiblement sous l’océan, ouvrant ainsi la voie à d’autres genres cinématographiques.

Affiche du film "Godzilla Minus One"

Godzilla Minus One (2023)

PG-13 125 min - Science Fiction, Horreur, Action - 3 novembre 2023
Votre note :

Le Japon se remet à grand peine de la Seconde Guerre mondiale qu’un péril gigantesque émerge au large de Tokyo. Koichi, un kamikaze déserteur traumatisé par sa première confrontation avec Godzilla, voit là l’occasion de racheter sa conduite pendant la guerre.

Réalisateur :  Takashi Yamazaki
Acteurs :  Ryunosuke Kamiki, Minami Hamabe, Yuki Yamada, Munetaka Aoki, Hidetaka Yoshioka, Sakura Ando, Kuranosuke Sasaki, Saki Nakatani, Mio Tanaka, Yuya Endo, Kisuke Iida, Kenji Anan, Kenji Mizuhashi, Kunihiro Suda, Shota Taniguchi, Akio Nakadai, Ippei Sasaki, Ozuno Nakamura, Masaichi Wanibuchi, Sho Nishigaki, Fuma Sasaki, Tsutomu Osabe, Yuji Komatsu, Yosuke Minokawa, Sentarou Kusakabe, Kota Kawabata, Genki Furugen, Yuto Yoshikawa, Yuya Oshima, Hirotaka Akatsuma, Ryo Hamanaka, Kiyomi Aratani, Yukio Tsukamoto, Shoji Omiya, Michael Arias, Masataka Matsubara, Kentaro Furuyama, Takumi Matsui, Tetsu Hirahara, Hiroyuki Toritani, Seitaro Chiba, Tatsuki Oguma, Hidemasa Mase, Jun Ohnishi, Yuho Mochinaga, Daiki Ichikawa, Yasunori Ota, Ryota Tsuchihashi, Atsushi Saitou, Masayuki Yamada, Goro Sato, Keisuke Fujita, Yuta Wakabayashi, Koya Fukuda, Shunpeter Sugisaki, Yuki Takao, Yusuke Karita, Makoto Matsumoto, Shinji Nagashima, Akihiro Yamamoto, Hidehiko Yamada, Atomu Ito, Django Yamada, Gomez Hori, Shohei Abe, Gen Shimada, Masatoshi Kihara, Masaru Yahagi, Touta Tawaragi, Etsuji Harada, Senji Nakagi, Tetsunori Akira, Mao Ohno, Ami Kitamikado, Yoka, Mami Tokuda, Yukihide Ueda, Sho Tsuruta, Makoto Araki, Yamato Aizawa, Mizuki Hasegawa, Kisuke Inoue, Miki Mirai, Daichi Abe, Rikako Miura, Gohshuu, Yuko Onose, Seiji Okuda, Eisuke Sasai, Shinsuke Kasai, Saori, Takato Yonemoto, Yoshiyo Naka, Ikumu Shigeta, Keita Chiba, Masato Nakano, Kiyoshi Uchida, Aya Sakura, Ayane Kamoi, Risa Miyake, Mami Aoki

Photos

Aucune image importée pour ce film.

Histoire

Le Japon se remet à grand peine de la Seconde Guerre mondiale qu’un péril gigantesque émerge au large de Tokyo. Koichi, un kamikaze déserteur traumatisé par sa première confrontation avec Godzilla, voit là l’occasion de racheter sa conduite pendant la guerre.


Slogan : Le Japon d'après-guerre. De zéro à moins un.

Détails

Site officiel : 
Pays :   Japon
Langue :  Anglais, Japonais
Date de sortie :  3 novembre 2023

Box Office

Budget :  $15 000 000
Recettes :  $115 857 413

Compagnies

Compagnies de production :  TOHO, TOHO Studios, Robot Communications

Détails techniques

Durée :  2 h 05 min
25 visionnements
Article précédent

Article suivant
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x