Pages Menu
Menu catégories

Posté par le 15 février 2024 dans

Will Smith et l’aube de l’IA

« I, Robot », réalisé par Alex Proyas et mettant en vedette Will Smith au sommet de sa carrière, propose une exploration fascinante de l’intelligence artificielle et de la dépendance de l’humanité à la technologie. Sorti en 2004, le film s’inspire librement des histoires de science-fiction d’Isaac Asimov et est particulièrement connu pour son incorporation des Trois Lois de la Robotique d’Asimov. Ces lois servent d’élément fondamental, suscitant des questions provocatrices sur les limites entre la logique des machines et l’émotion humaine.

La performance de Will Smith dans le rôle de Del Spooner, un détective technophobe, apporte une dynamique engageante à l’écran, mélangeant action et profondeur de caractère qui ajoute à l’attrait du film. Le récit tisse des thèmes de confiance, de préjugé et de liberté, défiant le public de considérer les implications éthiques de la technologie autonome.

D’un point de vue technique, la direction et la conception de production du film étaient en avance sur leur temps, offrant une vision futuriste et élégante de Chicago en 2035. La cinématographie et les effets spéciaux, bien qu’innovants en 2004, trahissent aujourd’hui leur âge avec les avancées rapides de la technologie CGI. Cet aspect révèle le contexte temporel du film, soulignant à quel point les effets visuels évoluent rapidement et comment le summum d’hier peut devenir le désuet d’aujourd’hui.

Cependant, la conception de l’ordinateur central et antagoniste, VIKI, se distingue par son esthétique originale et convaincante, contribuant de manière significative à la narrative visuelle du film. Cet élément de conception aide à maintenir une partie du charme de « I, Robot », malgré le vieillissement de ses composants CGI.

https://www.youtube.com/watch?v=5ELQiOsZe18

Bien que « I, Robot » ne possède plus la même prouesse visuelle qu’autrefois, son exploration des thèmes d’Asimov reste pertinente. Le film encourage la réflexion sur l’intégration de l’IA dans la société, une question qui est devenue encore plus pertinente avec le temps. En essence, « I, Robot » sert d’artefact culturel, capturant l’optimisme et les appréhensions du début des années 2000 concernant l’avenir de la technologie, ce qui en fait une entrée notable dans le genre de la science-fiction, même si elle risque progressivement de s’estomper dans les archives de la mémoire collective.

Affiche du film "I, Robot"

I, Robot (2004)

PG-13 115 min - Action, Science Fiction - 15 juillet 2004
Votre note :

In 2035, where robots are commonplace and abide by the three laws of robotics, a technophobic cop investigates an apparent suicide. Suspecting that a robot may be responsible for the death, his investigation leads him to believe that humanity may be in danger.

Réalisateur :  Alex Proyas
Acteurs :  Will Smith, Bridget Moynahan, Alan Tudyk, James Cromwell, Bruce Greenwood, Shia LaBeouf, Chi McBride, Jerry Wasserman, Peter Shinkoda, Terry Chen, David Haysom, Scott Heindl, Adrian Ricard, Fiona Hogan, Sharon Wilkins, Craig March, Darren Moore, Emily Tennant, Tiffany Lyndall-Knight, Aaron Douglas, Angela Moore

Photos

Aucune image importée pour ce film.

Histoire

In 2035, where robots are commonplace and abide by the three laws of robotics, a technophobic cop investigates an apparent suicide. Suspecting that a robot may be responsible for the death, his investigation leads him to believe that humanity may be in danger.


Slogan : One man saw it coming

Détails

Site officiel : 
Pays :   États-Unis Allemagne
Langue :  Anglais
Date de sortie :  15 juillet 2004

Box Office

Budget :  $120 000 000
Recettes :  $347 234 916

Détails techniques

Durée :  1 h 55 min
67 visionnements
Article précédent

Article suivant
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x