Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu catégories

Posté par le 7 janvier 2012 dans Informatique, Web 2.0

Les nouvelles extensions «sociales» de mon blogue WordPress en 2012

plugins

WordPress est un système de gestion de contenu libre écrit en PHP et reposant sur une base de données MySQL. WordPress est surtout utilisé comme moteur de blogue, mais ses fonctionnalités lui permettent également de gérer n’importe quel site web. Le logiciel est aussi à l’origine du service WordPress.com

Au moment où j’ai démarré mon projet de blogue en 2006, il y avait alors plusieurs choix d’éditeur à la disposition des internautes. Or aujourd’hui, je suis convaincu d’avoir pris la meilleure option en embarquant avec WordPress. Effectivement, en se basant d’entrée sous un code source libre (open source), WordPress permet à la communauté de ses utilisateurs de participer à son développement… rien de mieux pour les originaux voulant sortir des cadres. 🙄

Même si mon blogue est en soi un genre unique avec un style graphique adapté et des extensions personnalisées, vous devez cependant savoir que je ne suis pas pour autant un programmeur; car, non, je ne fabrique pas mes propres codes. Toutefois, étant tout de même diplômé en multimédia, j’arrive à me «dépatouiller» en adaptant des extensions dans mon blogue, voire en intégrant du code d’autrui (si j’étais encore dans le métier, je serais donc un intégrateur). Voyez-vous, l’un des avantages d’être avec WordPress c’est de pouvoir faire appel à la communauté de ses usagers pour résoudre des problèmes de programmation, voire pour développer des nouveaux plug-ins en fonction de besoin unique. Mais il faut comprendre ici que le code généré pour un tiers est un code généré pour toute la communauté WordPress… c’est un peu ça la magie (socialiste) du code source libre. 😉

En ce sens, l’utilisation des diverses extensions (les plugins en anglais) construites par des programmeurs disparates fait partie des caractéristiques évolutives de WordPress. Mais si chaque administrateur de blogue WordPress est libre d’installer les extensions qui lui conviennent, il est aussi responsable de s’assurer leur bon fonctionnement. Et croyez-moi, plus vous augmentez le nombre d’extensions actif sur votre blogue, plus vous augmentez les probabilités de générer des incompatibilités. Si bien que dans la jungle d’extensions offertes pour WordPress, il faut savoir choisir avec soin en fonction de ses réels besoins.

21 plugins et extensions WordPress à éviter

à titre d’exemple, lire ici sur SEOmix: 21 plugins et extensions WordPress à éviter

D’autre part, le moteur de WordPress étant lui aussi toujours en évolution, sa tendance est de cannibaliser les extensions s’avérant les plus utiles (le meilleur exemple cette année est l’arrivée de l’incontournable extension JetPack directement offerte par WordPress.com). Ainsi, il devient aisé d’installer un minimum d’extensions, quitte à se laisser porter au gré des innovations intégrées dans les mises à jour de WordPress. Mais bon, pour celui qui a des besoins spécifiques, voire celui voulant être à l’avant-garde du Web, il faut aussi savoir être proactif dans le développement des extensions. Ainsi, quitte à jouer au bêta-testeur, j’ai eu la chance d’avoir des contacts directs avec des programmeurs d’extensions.

Jetpack is a WordPress plugin that supercharges your self-hosted WordPress site with the awesome cloud power of WordPress.com.

Jetpack… incontestablement l’extension de l’année 2011 pour WordPress

Et comment dire ici, qu’importe notre langue et la nature de nos blogues réciproques,  il y a dans la communauté WordPress une forme de solidarité abstraite entre nous… comme si en participant à ce grand projet de libre expression internationale… nous militions tacitement pour une certaine révolution démocratique. Et à l’heure ou l’utilisation des médias sociaux est exponentielle,  cette dynamique est d’autant plus actuelle car elle s’inscrit en contrepouvoir à la convergence médiatique.

Alors au gré de mes nombreuses extensions expérimentées, mon blogue a forcément beaucoup évolué au fil des années. Et si ma tendance actuelle est de me départir des extensions accessoires, caduques et/ou absorbées, je reste particulièrement fidèle aux extensions auxquelles j’ai été en relation avec leurs auteurs. À titre d’exemple, j’utilise toujours Viper’s Video Quicktags d’Alex Mills, Simple Tags d’Amaury Balmer et WP-DBManager de Lester Chan.

Simple Tags pour WordPress… simplement génial

En 2008, j’avais écrit cet article consacré à l’extension Simple tag d’Amaury Balmer

Le Web, tranquillement vers le 3.0

Aujourd’hui en 2012, en tant que politicien professionnel à mi-mandat, je tente maintenant d’orienter mon blogue comme une plateforme de lancement médiatique en direction des médias sociaux (d’autant plus que j’écris beaucoup moins qu’avant mon élection). Effectivement, depuis l’arrivée des YouTube, Facebook, MySpace, Twitter, Linkedin et cie, les espaces d’expressions virtuelles offertes aux internautes a explosé depuis 2006… ce qui parallèlement aura toutefois réduit l’engouement pour les blogues. Afin donc de m’adapter à cette dynamique, j’essaye par l’intermédiaire de nouvelles extensions «d’intercroiser » mes blogues politiques avec les médias sociaux. Et ceci et d’autant plus pertinent pour Facebook puisque j’y «collectionne» dans ce réseau des activistes, des politiciens et des journalistes.

Médias sociaux

Les médias sociaux sont des media qui utilisent des techniques de communication hautement accessibles pour faciliter les interactions sociales. Cette expression recouvre les différentes activités qui intègrent la technologie, l’interaction sociale, et la création de contenu

Mon palmarès des extensions WordPress 2011

À titre d’exemple d’un blogue WordPress agissant comme un carrefour menant dans Facebook, je mentionnerai celui de Gab Roy, l’un des as du moment de la diffusion virale au Québec.

GAB ROY

Gab Roy: un autre original sortant des cadres (D’ailleurs, il aime tellement ça les cadres)

Or sa popularité fait en sorte qu’il n’a pas nécessairement besoin d’écrire des longs textes pour rayonner sur le Web, un seul commentaire de Gab Roy sur son blogue peut générer une cascade de «j’aime» sur Facebook… de quoi remettre en question la propre démarche de mon blogue. Mais bon, c’est tout de même sur son blogue que j’ai pour la première fois découvert cette puissante extension intercroisant les commentaires d’un blogue WordPress avec Facebook (c’est-à-dire lorsque vous commentez une élucubration de Gab Roy sur son blogue, votre réseau Facebook peut lire ce commentaire et vice-versa. Bref, en voyant cette extension, j’ai immédiatement compris son potentiel médiatique et je me suis de facto lancé dans une séance ardue de programmation nocturne.

geeks and repetitives tasks

Et comment dire ici, l’effort consacré n’est pas un gage de réussite, car ce n’est pas parce que vous passez des nuits blanches à tenter de programmer des trucs que vous arriverez nécessairement à un résultat le matin.

Alors, je patauge encore dans la programmation du très complexe plug-in «add to Facebook», je poursuis nonobstant ma vision en travaillant parallèlement l’adoption d’une magnifique petite extension méconnue. Ainsi, je suis littéralement tombé amoureux de l’extension SocialBox fabriquée par Jonas Doebertin. Effectivement, en permettant d’afficher dans une seule boite le recensement des divers abonnés dans les médias sociaux, ce «widget» est simplement génial. Or, non seulement cela vous permet de suivre l’évolution de vos adhérents, non seulement cette boite est un portail en direction de vos réseaux sociaux… mais c’est surtout une manière efficace d’inviter les internautes à vous suivre dans cette direction.  Voilà donc exactement ce que j’appelle de l’intercroisement… au point même que je risquerais de dénommer ce concept comme un exemple de Web 3.0  😯

SocialBox pour WordPress de Jonas Doebertin

Avec SocialBox, votre système d’abonnement aux médias sociaux convergeront vers votre blogue WordPress

Malheureusement, encore une fois, l’installation graphique de cette extension fut loin d’être automatique, et après plusieurs efforts individuels, je me suis résolu à directement contacter son auteur danois. Ici, comment remercier Jonas, qui s’est donné la peine de venir intégrer sa création dans le style propre à mon thème WordPress? Subséquemment, j’offrirai ici ma propre traduction de son plug-in à la communauté francophone de WordPress. 😎

téléchargez ici le fichier de l’extension traduit en français

Suivant toujours la vision de convertir au maximum le blogue en plateforme vers les médias sociaux, une extension de partage s’avère ainsi fondamentale.  Or, il y a tellement d’extensions disponibles que je ne pourrai que vous conseiller celui que j’ai installé : le visuellement esthétique SexyBookmarks. Mais encore là, signe probable d’un essoufflement de la francosphère, il est particulièrement ardu de trouver une extension intégralement traduite en français.

SexyBookmarks | email, bookmark, and share buttons

SexyBookmarks: partage des articles WordPress sur les réseaux sociaux

Dans un même ordre d’idée, puisque le trafic vers les blogues est de plus en plus dépendant des références dans les réseaux sociaux, il est dorénavant important d’entretenir cette circulation, voire de fidéliser son lectorat. Or, il y a justement une extension idéale pour capter l’attention de vos visiteurs: WP Greet Box (découvert ici sur le blogue québécois La Turbo Patente). En effet, cette extension permet d’insérer un message personnalisé selon la provenance de mes visiteurs… de quoi les inciter davantage à s’abonner au flux RSS du blogue. Pour moi, cette extension s’inscrit totalement dans l’esprit du Web 3.0 (oui, je sais, je suis déjà fatigant avec ce terme).

WP-Greet-Box

Comme vous l’aurez peut-être remarqué ci-haut dans cet article, WP Greet Box est un plugin qui me permet de rajouter un message personnalisé selon la provenance de mes visiteurs

Bon, il est bien beau de se fabriquer un super navire et d’en partager les plans à tout le monde, mais encore faut-il savoir naviguer.  Bref, assez de technique et de peinture pour moi, il est temps de mettre du nouveau contenu dans mon blogue. Mais quand même, si vous croyez à la pertinence de l’entreprise et que voulez m’aider à propulser ma galère un peu plus loin sur l’océan du cyberespace, n’hésitez pas à y donner un petit coup de rame vous aussi… en appuyant sur le bouton « Recommander». C’est juste ici en dessous. 🙄

Mais vous savez, je ne crois pas qu’il existe de bons ou mauvais blogues… Enfin si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres, des blogues qui m’ont tendu la main peuvent être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi.
– Amaury Balmer (Créateur de l’extension Simple Tags pour WordPress)

Aucun mots clés
503 visionnements

2 Commentaires

Laisser un commentaire