Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu catégories
Sérénade pour le vent

Sérénade pour le vent

à Sarah

Sérénade pour le vent

C’était un parfum unique aux accents d’Amérique,
Relevé de saveurs britanniques, ou peut-être même d’Afrique.

Fraîche brise d’été entourant cœur de chaleur coloré,
Il n’en fallait pas plus pour me remettre à rêver.
Mais comme il est vain de croire aux lendemains
Quand c’est la rose des vents qui transporte son destin.

Poursuivra donc son voyage,
De visage en paysage.
Ce courant d’espace intemporel,
Est bien né de la mer et du ciel.

Comment puis-je faire pour le saisir,
Ce doux désir qui me chavire ?
Car ne pouvant que le sentir,
Ne suis-je confiné qu’à des soupirs ?

Remplis mon âme d’ivresse et d’ardeur,
Déferle sur mon cœur ton souffle salvateur.
Ton émanation sur l’océan de mes souvenirs,
Gonfle de nouveau les voiles de mon navire.

Je suis maintenant bercé par ce vent de changement,
Or je le laisserai pousser mon embarquement.
Et si d’inspiration il me submerge,
Je suis prêt à tout pour que l’on converge.

Mais à l’horizon déjà s’assombrit,
Le brillant reflet bleu de son esprit.
Je devrai donc seul traverser la nuit,
Pour la revoir dans le ciel de ma vie.

Par mon étoile, je me guiderai.
Pour certainement te retrouver.
Je garderai le cap dans ta direction,
Jusqu’à notre prochaine réunion.

Sérénade pour le vent