Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu catégories

Posté par le 8 juin 2008 dans Écologie, Société

Vroum, vroum, vroum !

Formule 1

En fin de semaine à Montréal, je me croyais en enfer. Non pas que nous avons brisé un record de chaleur… mais bien que c’était le Grand Prix du Canada. Evidemment, vous pouvez l’appréhender, j’ai en horreur le cirque de la Formule 1 et son annuel rendez-vous dans ma ville.D’ailleurs, durant les qualifications hier, n’avez-vous pas entendu cet avion assourdissant faire des acrobatiques « loopings » aux dessus de nos quartiers résidentiels… de surcroît, à très basse altitude?

Une citation percutante d'un texte de Marie-France Bazzo intitulé « F-1: une insulte à l'intelligence »

Une citation percutante d’un texte de Marie-France Bazzo intitulé « F-1: une insulte à l’intelligence »

Sincèrement, de ma vie à Montréal, je n’ai jamais entendu un avion faire autant de bruit… sur le coup, j’ai même pensé à la possibilité d’une bombe qui nous tombait dessus. Vraiment, comme si nous ne pouvions avoir le privilège d’ignorer le délire collectif autour des courses automobiles, je me demande ce que cet avion voulait vendre en attirant ainsi notre attention. (Toutefois, à bien y penser, mon petit doigt me dit que c’est probablement pour promouvoir le Red Bull Air Race durant le 400e anniversaire de Québec). D’ailleurs, comment dire, l’intrusion de notre espace sonore par un avion publicitaire, de surcroit, inutilement « boosté » en décibels et simulant des attaques en plongée, et bien, je trouve ça très symbolique de l’agressivité néolibérale. Putain, Grand Prix pas Grand Prix, n’y a t’il pas une loi pour empêcher les avions publicitaires de faire des pirouettes en haut de nos demeures? Or, si cet avion publicitaire démontre notre impuissance collective à faire respecter nos lois, serions-nous donc autant à la merci des forces publicitaires ?

red bull air course

Quand c’est rendu que nous préférons célébrer les bruyantes machines des commanditaires capitalistes plutôt que de commémorer notre histoire nationale, permettez-moi d’y constater un gros problème de société.

Non, mais c’est vrai, vous ne trouvez pas le monde « cave » pendant la fin de semaine du Grand Prix. Ça crie partout en anglais, ça déborde de testostérone exagérée, les « pitounes » se prennent pour des chattes en chaleur, les jeunes calottes font crisser leurs pneus de char aux feux rouges avant de repartir en trombe. Il y a aussi des «Mobile Billboard Truck» bloquant la circulation pour nous inviter aux danseuses nues.

Image de prévisualisation YouTubeLes «camions-annonceurs» sont arrivés à Montréal depuis quelques années seulement. Ces camions causent évidemment de la pollution atmosphérique inutile, génèrent de la pollution visuelle, sont une source inutile de distraction au volant… en plus d’être une nuisance en terme de circulation. Ah oui, j’ai lu ici… que cette pratique est pourtant illégale ?!? Encore ici, voici un exemple de néolibéralisme triomphant se riant complètement de nos lois et de l’intérêt collectif.

Ensuite, les médias nous surexposent la superficielle vie « glamour » autour de cette pornographie néolibérale ; le plus pathétique ici étant nos petites célébrités locales s’agglutinant sous les projecteurs afin d’affirmer leurs statuts de personnalité publique (comme s’il fallait impérativement assister aux festivités de la F1pour être HOT).

piege lumineux

Ça me fait penser à un ramassis d’insectes nocturnes (éphémère) tournant autour d’une lumière… jusqu’à se brûler à mort.

Et tout cela au nom de quoi : de la visibilité des écuries commanditées, du culte de la vitesse, de l’ivresse du risque, de l’excitation du sexe et de la surconsommation.

canettes

Loin du bac vert, mêmes les citoyens semblent perdent leurs réflexes écologiques. Si bien qu’au sale Grand Prix, les canettes se mêlent allègrement aux ordures.

Et pendant le temps que nous célébrons les courses automobiles… les ressources pétrolières diminuent, non sans avoir brûlé dans l’atmosphère des kilotonnes de dioxydes de carbones afin de provoquer un effet de serre.

Voyez-vous, nous avons ici le parfait exemple de l’insouciance du système capitaliste : la convergence de l’intérêt populaire (aliéné) consommant le monde artificiels des produits corporatistes.

La voiture du PC en NASCAR

Pas étonnant que le parti conservateur du premier-ministre canadien commandite une voiture de course NASCAR à son effigie.

Je suis contre ce gaspillage de ressources, allant à l’encontre de tout ce qui doit être mis en place pour combattre le réchauffement climatique, allant à l’encontre des économies d’énergies que ce siècle nécessite. Je suis contre ce culte du consumérisme, prétexte fallacieux pour exploiter les femmes déconsidérées comme des marchandises, étalage d’ivrognerie et d’imbécilité dans les bars de la rue Crescent ou de la rue Saint-Laurent. Dites-moi donc pourquoi ce sont toujours les tarés des radios poubelles, de la droite néolibérale ou conservatrice (c’est du pareil au même) qui salive à ce type d’évènement? Peut-être parce que leur désir de puissance écrase ce qui leur reste d’intelligence? Maudite testostérone!

En tout cas, de mon côté, vous pouvez être sûr que je n’irai jamais perdre une seule journée à bruler au soleil en regardant tourner en rond des voitures assourdissantes. D’ailleurs, si des extra-terrestres avaient à juger de la pertinence de notre existence, j’espère sincèrement que leur attention ne porterait pas sur les activités autour des courses d’automobiles. Parce qu’à leur place, non seulement je ne laisserais pas notre dégénéré d’espèce quitter le système solaire, mais je serais même porté à préventivement appuyer sur le bouton rouge.

L'Homme Lion Pourquoi ne pas faire une loi qui ferait en sorte que les moteurs de voitures ne puissent dépasser les limites de vitesse autorisées, plutôt que laisser la publicité criminelle promouvoir aux jeunes les comportements délinquants. Au sujet de cette sale pub, Renart L’éveillé y a d’ailleurs écrit ici un excellent article.
Image de prévisualisation YouTubeThe Lion Man Commercial

L’histoire de l’humanité devient de plus en plus une course entre l’éducation et la catastrophe
Herbert George Wells (Extrait de The Outline of history)

Aucun mots clés
12 083 visionnements

17 Commentaires

  1. Salut! J’ai également tellement adoré l’article de Marie-France que j’en ai fait un billet. Un peu moins complet que le tiens, remarque. Mais j’ai eu beaucoup de plaisir à ajouter un petit passage de Jean Dion écrit dans Le Devoir il y a quelques années, où il raconte que la F1 est « le théâtre de la plus spectaculaire séance de gaspillage de caoutchouc, de pétrole, de tôle et de temps que le sport ait imaginée ».

    Sinon, heureux de voir que je ne suis pas un reclus un peu cinglé…

    Le Détracteur Constructif| lire ici le dernier article de son blogue: «La F-1, c’est de la pornographie néolibérale»

  2. Merci pour la plogue!

    Et vraiment, la métaphore concernant les insectes qui vont vers la lumière est tout simplement géniale!

    Renart L’éveillé| lire ici le dernier article de son blogue: Philer mal…

  3. Salut DC…
    En passant, c’est par toi que j’ai découvert l’article de Marie-France Bazzo 😉
    Et non, nous ne sommes pas seuls à désapprouver l’existence des courses automobiles dans notre pays.

    En passant groupe, je viens de rajouter quelques paragraphes à cet article.

  4. Bon je suis encore sous le choc… Je croyais également que les avions à basse altitude au dessus de la ville ce weekend étaient pour la publicité du grand prix… Or, hier, mercredi, en mangeant tranquillement sur la terrasse du Jardin de Panos avec une amie, un avion faisant un vacarme incroyable a passé au dessus de nos têtes!!! En pleine soirée vers 7hrs !

    Y’a quelqu’un qui dsait c’est quoi cette nouvelle mode? Y’a-til eu une loi dérogatoire permettant à tout le monde de voler à basse altitude au-dessus des quartiers résidentiels? C’est quoi cette merde?

    Allons-y faisons comme tout le monde, achetons-nous un avion et à go on fait du bruit… Non mais franchement !

  5. Bonjour les blogueurs quebecois. En lançant un groupe de discussion sur http://www.planete-attitude.fr/groups/group/new, et en faisant des recherches sur la formule1, je suis tombé sur vos coups de gueule ainsi que sur l’article de Marie-France bazzo. Celà me conforte dans l’idée de lancer une pétition nationale et mondiale pour l’interdiction des sports polluants à l’aune du réchauffement climatique et des rapports du GIEC.
    Je rejoins complètement le ton et les idées employés dans cet article. J’ignore si ce type de propos ont cours en France en ce moment.

    Voilà donc les termes du débat tels que je l’ai mis en ligne aujourd’hui.

    Bonjour tout le monde. Voilà je voudrais lancer une pétition pour alerter l’opinion publique sur la dangerosité (je dédeste ce mot mais tant pis) des sports polluants. En fait l’idée serait de demander l’interdiction des sports polluants. Je trouve qu’il y en a marre d’entendre que Sébastien Loeb est un héros et Lewis Hamilton un génie. idem pour tous leurs collègues pilotes de voitures et de moto de vitesse partout dans le monde. Il est grand temps de se trouver d’autres passions que les vroumvroum qui crachent du gaz pour battre des records de vitesse dont on n’a que foutre. Il faudrait aussi interpeller les médias sportifs (tv, radio, journaux, web) pour qu’ils commencent à réfléchir là-dessus et cessent de faire la promotion de ces sports comme si de rien n’était (…). Il y a plein d’autres sports passionnants et moins dégradants qui seraient susceptibles d’intéresser les gens si on en parlait davantage.
    A bientôt. Merci.

    Pixdreamer| lire ici le dernier article de son blogue: LOS PRIMEROS CAMBIOS…..

  6. Salut,

    bien que ce que tu dit est bien beau, c’est aussi « crétin » si je puis dire.
    Oui on connaît les méandres de la F1, cette vitrine aux engins polluants qui à l’air, bien que la FIA tente de corriger le tire, très loin des idéaux écologique.

    Mais pour en venir à ta ville, et le faite que tu ne puisse pas voir en peinture le bruit d’un avion 1 jour sur 365 qui est la seul attraction de la ville dans l’année (bon la j’exagère), il faut penser également aux retombés économiques qu’un tel circuit engendre.

    Te rend-tu compte de la valeur ajoutée crée ? Ce que ce rendez-vous de 3 jours fait rentrée dans les caisses de ta ville ? Si je te dit que ce circuit te permet surement de payer le trottoir sur lequel tu t’es plein des dizaines de fois qu’il devrait être goudroné ? La créations d’emplois qu’elle engendre ? Les 3 ou 4% d’impôts en moins grâce aux retombés économique du circuit !!

    Je suis d’accord avec toi, la formule 1 à beaucoup d’aspects négatifs.
    Mais il faut toujours voir également les bénéfices tirés d’un telle événement.

    A bon entendeur,
    longue vie à toi ^^

  7. Il est certain que ce sont des organisations du privé qui organisait cet évènement de F1 et qui payait. Quoique…

    Gerard Fillion (journaliste économique) écrivait en novembre dernier que Bernie Ecclestone exigeait 173,6 millions de dollars sur 5 ans. Montréal, Québec et Ottawa offraient 148 millions de dollars. Et parce que ce n’était pas une bonne décision économique, les politiques ont choisi de renoncer à la course prévue en 2009.

    Je suis d’accord sur le fait qu’il y ait eu certaines retombées économiques et une visibilité touristique, mais on oublie souvent de parler des dépenses publiques qui vont obligatoirement avec pour les diverses autorisations, subventions, promotions publicitaires et toutes la planification en sécurité publique, entretien de piste, nettoyage des sites après les « festivités ». Dans un budget national, provincial ou municipal, ce n’est pas rien par rapport aux secousses financières de ses derniers mois.

  8. Bichel71 parle des retombées économiques mais y’a des retombées économiques à tout. Même la guerre provoque des retombées économiques alors pourquoi ne pas instituer des guerres permanentes avec des courses de F1 entre 2 champs de bataille pour distraire les troupes?

    Plus sérieusement, la F1 c’est du truc qui gaspille les ressources qui s’épuisent, c’est pourri de drogues, de filles faciles à la jupe ras la moule pour nous vendre des conneries et puis surtout, ça s’est longtemps appuyé sur les vendeurs de cigarettes…. Ca aussi, c’est positif, les cigarettes. Le cancer, ça créé des retombées économiques. Les vendeurs d’anticancéreux apprécieraient la F1 sans doute.

    Encore plus sérieusement, faut arrêter de tourner en rond en respirant de la pollution (c’est ce que fait la F1: tourner en rond dans la pollution). Bref, faut arrêter la F1 et tous les sports mécaniques qui usurpent leur titre:
    Les sports mécaniques ne sont pas un sport: ca n’améliore pas la santé, au contraire….

    De plus dire que la F1 nous amène des baisses d’impôts est un énorme gag: dédé a prouvé le contraire. La F1 vit de subventions.

    Et puis, la F1 c’est devenu gaga: on parle de faire le grand prix de France à Barcelone. Barcelone n’est pas en France. Remède? donner des cours de géographie aux décideurs de la F1?

    alain| lire ici le dernier article de son blogue: A bas les pubs illégales (Acte 4)

  9. Bonjour Alain,

    ton discours est bien mais fait preuve de mémoire courte.
    Car oui je vois les grandes lignes écologiques, tue…

    Mais c’est voir les effets négatifs du marketing engendré par ce monde sportif, comme le football peut crée comme alcoolique et hooligan… .

    Si on pars de ce principe, on supprime le football ?
    Non, ce n’est pas un discours avec un fond précis.

    Et autre point:
    Oui comme je le disais, c’est bien une vitrine, qui pour beaucoup en voix un effet si néfaste qu’il en est ridicule… .

    Mais qu’elle sport à inventer la ceinture de sécurité qui a sauvé tant de milliers de vies ?
    Qu’elle sport a permis de crée des moteurs qui consommait et rejetait 2 fois moins de CO2 ?

    C’est la F1 qui a permis depuis le début des années 90 à avoir aujourd’hui dans nos voitures quotidiennes des moteurs qui expulsent des millions de mètre cube de Co2 en moins que dans les années 80.

    Le fanatisme amène l’argent ! L’argent amène la recherche !
    Et je préfère voir 20 voitures qui tournent 17 fois dans l’année que plusieurs millions de mètres cube de Co2 et plusieurs milliers de morts en plus dans notre vie quotidienne.

    Bonne soirée

    Bichel71| lire ici le dernier article de son blogue: L’avenir devant nous – Tablature

  10. Tu devrais lire le livre de Bergeron « le livre noir de l’automobile » et tu te rendrais compte que la ceinture de sécurité ou l’amélioration des moteurs en termes de conso ou de rejets CO2 ne sont pas dues à la F1 mais à des lois.

  11. Loi crée par la FIA pour ce sport, et d’autres !
    Ajouter en suite à l’ensemble des événements sportifs ! mdr

    On peut tourner lomptemps en rond ^^

  12. Loi crée par la FIA pour ce sport, et d’autres !
    Ajouter en suite à l’ensemble des événements sportifs ! mdr

    On peut tourner lomptemps en rond ^^

    Bichel71| lire ici le dernier article de son blogue: Le meilleur Prizien de tous les temps

  13. Ben voyons. La FIA ne crée pas des lois mais des réglements. Grosse nuance… En F1, on utilise pas des ceintures mais des harnais.

    La ceinture de sécurité ne découle pas de la F1. Elle est née d’un brevet déposé en 1903. Il faudrait me te renseigner…

    Qu’est ce qu’invente la F1? Tourner en rond pendant des heures en gaspillant le pétrole. Si la F1 est si en avance sur l’automobile, tu peux nous dire combien consomme une F1?
    Une F1 consomme entre 60 et 100L au 100 km. Comparé à ma voiture qui fait 7L/100, qui a pris de l’avance technologique?

  14. Hahaha ! Vous allez au travail à pied ? Ou vous prenez votre belle petite auto 4/5/6/7 places seul chaque matin ?
    Souhaitons que des millions de personnes se mobilisent contre la F1, et achètent une (des… ) voiture(s) tous les 10 ans. On sauvera clairement le monde.

    Et serieux, du calme, il y en a à la campagne.

  15. Je ne comprends pas ce que vous avez contre la F1… Alors que les débordements sont pires quand il s’agit de football…
    De plus la F1 c’est une fois par an, le foot, toutes les semaines.
    Alors un peu de tolérance, merci…

Laisser un commentaire