Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu catégories

Posté par le 3 septembre 2007 dans [audio], Cinéma

Alien$ vs Predator – Requiem

avp poster

Alien a été la série cinématographique qui aura le plus marqué mon imaginaire d’enfance; par ailleurs, je connais vraiment cette série sur le bout des doigts. Peu importe, je viens d’apprendre aujourd’hui qu’il y aura un nouvel épisode prévu pour Noël prochain. Peut-être pourriez-vois ainsi croire que suis excité par cette nouvelle… mais il en est rien. À vrai dire, je suis plus irrité qu’autre chose par ce prochain film profanant, de nouveau, ma série fétiche.

Effectivement, en visionnant la bande-annonce d’AvP2, il s’avère indéniable que la franchise s’ancre dorénavant dans le genre « action-divertissement-superficiel » au détriment de l’initiale profondeur cinématographique. D’ailleurs, les producteurs ont décidé d’ajouter le sous-titre Requiem à AvP2; un sous-titre finalement dès plus approprié puisque ce film concrétisera vraisemblablement la mise à mort d’une série formidable.

Image de prévisualisation YouTubeBeaucoup de bruit, beaucoup de sang… mais plus d’histoire. D’ailleurs, la franchise ne se donne même plus la peine d’embaucher des acteurs connus… les monstres s’occupant eux-mêmes de la notoriété du film.

Personnellement, si je demeure toujours un admirateur des trois premiers volets des Aliens, je persiste à maudire le quatrième volet qui amorça le glissement de la série vers le genre « comic ». Toutefois, à l’aide de l’énergie des contributeurs originaux des premiers volets, la série aurait pu revenir mourir à ses sources. En effet, avec l’accord de l’actrice Sigourney Weaver (Ripley), James Cameron aura rédigé un scénario en vue de la création d’un cinquième volet. Puis, mieux encore, ce dernier avait même réussi à convaincre Ridley Scott à en assurer la réalisation (je tiens à spécifier que Ridley Scott est celui qui réalisa le « Alien » initial). Cependant, les droits cinématographiques de la série appartiennent toujours à la Fox Entertainment Group… et cette dernière priorise plutôt le développement de la lucrative franchise AvP. Or, nous pouvons ainsi affirmer que le prochain AvP ruinera définitivement toute possibilité d’un éventuel Alien 5. Formellement, les créateurs d’Aliens n’ont plus de prises sur l’évolution de cette série… ils auront été dépossédés de l’histoire qu’ils ont mise au monde. L’argent aura donc triomphé sur l’histoire.

Alien

Il fut un temps ou Alien incarnait mystère et subtilité. Maintenant, la franchise s’affiche, sans nuances, avec la tête du monstre.

Plus que jamais, Alien est donc tenue dans la main du monstre capitaliste. Et justement, dire que le sous-thème de cette série était la nature monstrueuse de la compagnie Weyland-Yutani… véritable évocation du bête système (capitaliste) de l’espèce humaine.

Bref, le contexte est aujourd’hui idéal pour rediffuser mon ancienne critique sur Alien versus Predator.

L’homme est un loup pour l’homme

Aucun mots clés
6 158 visionnements

3 Commentaires

  1. tu es un peu dur la… ok l’alien est devenu un jouet commercial… ok il étais mieu seul a l’écran… mais cela fait toujours plaisir de voir des imbécile d’humins (sauf RIPLEY) se faire rétamé la G par ces adorables bestioles (j’en cherche une vivante pour mettre dans mon salon!) et rajouter un prédateur de la même envergure, le predateur par excellence cela fait tjs plaisir.
    essaie d’etre plus gentil.

    juste pour info tu as déja été visité le musée de son créateur??? je te le conseille tu en trouvera un en suisse en GRUYERE (oui le lieu et pas le fromage) tu trouvera des info si tu cherches H.R. GIGER (hans rudolf giger) ah plus

  2. Bon, je viens de visionner ce film. He bien, je vous qualifierai ce film avec un seul mot : Minable (avec un grand M tout de même). Réalisation butché, scénario simplet, acteurs pourris, image aussi pénible que totalement sombre (pour cacher les mauvais effets spéciaux); c’est inimaginable, Fox aura réussi à faire pire que le premier AVP…. Aliens vient décidément de franchir la frontière de la série B.

    Je me suis quand même bien marré dans la scène de la fille qui cherche son chien dans les égouts à 4h du matin. Du grand n’importe quoi.

    AVPR

  3. Un nouveau Alien avec Ridley Scott derrière la caméra et Sigourney Weaver dans le rôle-titre mais sans… alien? C’est ce que semble indiquer la principale intéressée dans une entrevue accordée à MTV.

    «Il y a définitivement du terrain à explorer en ce qui concerne Ripley» a déclaré l’actrice au sujet de son personnage fétiche.

    Elle confirme également avoir discuté du projet avec Ridley Scott, le réalisateur qui a lancé la franchise il y a près de 30 ans avec Alien (1979). «Nous nous sentons en quelque sorte liés envers cette femme. Nous sommes tous deux responsables pour ce qu’elle est.»

    En ce qui concerne la créature, Weaver se désole de la voir «dévalorisée» après sa surexposition dans les crossover Alien vs. Predator (2004) et Aliens vs. Predator – Requiem (2007), et questionne sa pertinence. «Nous devrons retourner à la table à dessin a dit Ridley d’entrée de jeu lorsque nous avons commencé à parler d’un cinquième film».

    Mais, comme l’admet le blogueur de MTV, peut-être qu’il n’est pas question d’un Alien 5 après tout. La déclaration suivante l’a laissé plutôt perplexe : «Ce qui nous intéresse est de considérer le personnage de Ripley et de voir quelle autre histoire de science-fiction nous pouvons raconter à propos de quelqu’un qui a vécu de nombreuses vies».

    De toute façon, Alien ou pas, Ridley Scott a beaucoup de pain sur la planche avant de revoir Ripley dans son viseur. Le réalisateur britannique s’est en effet mis en mode turbo avec quatre projets de long métrage en développement : un western basé sur le roman Blood Meridian de Cormac McCarthy, l’écrivain le plus hot de l’heure à Hollywood (détails ici); une adaptation de Brave New World d’Aldous Huxley (détails ici); un film de loup-garou avec Russell Crowe (détails ici); une adaptation du jeu de société Monopoly (j’en parle ici).

    Et c’est sans compter les deux films annoncés sur IMDb : Nottingham, sa version de Robin des Bois dont la sortie est prévue pour fin 2009, et The Kind One, un thriller d’époque sur un amnésique (Casey Affleck) qui poursuit un mafieux violent.

    À 71 ans bien sonnés, on se demande où Scott va chercher toute cette énergie. Et lesquels de ces projets vont réellement aboutir…

Laisser un commentaire