Pages Menu
Menu catégories

Posté par le 5 juin 2007 dans [développement Wikipédia], Entomologie

Cheiracanthium mildei : Développement de la fiche wikipédia

Cheiracanthium mildei

En suite à mon populaire article sur l’araignée jaune « Chiracanthium mildei ». Voici la synthèse et ma contribution à sa fiche Wikipédia

Cheiracanthium mildei est une espèce d’araignées aranéomorphes de la famille des Miturgidae. Cette espèce se rencontre en zone holarctique. Cette araignée mesure environ 7 mm de long. Les palpes et les chélicères sont bruns et le corps peut aller du vert pâle au jaune blanchâtre. Elle porte deux rangées horizontales de quatre yeux de même taille. L’abdomen est terminé par des filières coniques, il est légèrement translucide et change de couleur selon la nourriture. Elle ne construit pas de toile et chasse la nuit. Elle aime être dans des espaces serrés, elle se rencontre souvent entre les couvertures d’un lit.

Le venin de cette araignée est cytotoxique, il attaque les cellules et cause détérioration des tissus et nécrose. Dans la très grande majorité des cas, son effet est limité au site de la morsure. Les personnes mordues ne présentent généralement que des symptômes mineurs : rougeur locale, enflure, démangeaisons et sensation de brûlure sur le site de la morsure. Mais dans la plupart des cas, sa morsure ne produira rien d’autre qu’une rougeur localisée et un peu d’inflammation. Quelquefois elle est une cause d’arachnisme nécrotique, elle cause des lésions dans la peau. C’est la seule espèce du Québec dont la morsure peut causer des nécroses.

Articles similaires dans ce blog

9 373 visionnements

4 Commentaires

  1. Bonsoir, Je me suis fait mordre ce soir par cette « charmante » colocataire. Je lisais, couchée dans mon lit, quand j’ai senti une douleur vive au bras. J’ai levé mon bras et une araignée y était bien accrochée. Je l’ai tout de suite « tapée ». En deux seconde a peine, j’avais la moitié du bras rouge et je ne me souviens pas d’une morsure d’insecte qui m’ait fait aussi mal (comme si on m’avait pincé un nerf), ni aussi longtemps. J’ai bien sûr tout de suite mis du froid sur la morsure. Après l’avoir bien lavée au savon, la rougeur est passée de la moitié du bras, à la grosseur d’une clémentine et maintenant d’un gros raisin, alors que l’enflure est passée d’un 10 cents à presque rien. Par contre, ça fait trois heures et j’ai toujours mal! Ça semble bien être cette chère cheiracanthium mildei dont vous parlez avec son abdomen jaune, une ligne sur le dos de l’abdomen avec un genre de point blanc à la fin, la couleur brun pâle transparent du reste du corps avec le bout des pattes brunes, les pattes plus longues à l’avant et les mandibules plus foncés. Je l’ai toujours dans un pot si vous voulez vérifier. Chez moi la guerre est déclarée…

  2. Bonjour, je cherchais justement à comprendre le comportement de ma colocataire jaune J’ai laissé intentionnellement son cocon en place depuis sa fabrication (il y a 18 mois environ). Elle y est restée une bonne semaine sans y bouger mais maintenant elle part et revient au 2-3-6 ou mois mais ne visite plus son cocon à part une brève apparition dans celui-ci hier soir. Lors de ses absences, croyez-vous qu’elle visite d’autres appartements ? quelle est son espérance de vie ? Est-ce que son cocon est rendu trop poussiéreux pour elle ? est-ce normal d’avoir jamais vu de bébé ? merci

  3. J’aimerais savoir quand vous dites que Chiracanthium mildei mesure 7mm est-ce seulement la longueur du corps ou la longueur totale avec les pattes? merci de me répondre

    • Quand on donne la longueur d’une araignée, c’est toujours la longueur du corps, pattes exclues. Le corps de celle-ci mesure donc 7 mm, et elle doit donc faire environ 3 cm pattes comprises. (Ce commentaire vient peut-être un peu tard, mais bon…)

Laisser un commentaire