Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu catégories

Posté par le 26 février 2012 dans Philosophie-politique, Web 2.0

Gliffy et les atouts de la conscience collective

Schéma de la conscience collective selon Carl Boileau

La mention de la dimension espace /inconnu dans mon diagramme est un hommage à un concept d'Hubert Reeves. Durant l'une de ses conférences où j’assistais sur le bigbang à l'UDM, il m'avait déconcerté avec un questionnement quant aux forces intrinsèques poussant la matière à toujours mieux s'organiser dans la complexité (quarks, atomes, molécules, cellules, etc.), or, selon lui, les organismes vivants ne seraient pas nécessairement le dernier niveau d'organisation de la matière. Ainsi, ce questionnement me hante encore, car je n'ai toujours pas trop compris ce qu'il suggérait.

 

Enfin finit la galère pour faire des diagrammes dans Word, Visio ou PowerPoint. Effectivement, nous pouvons maintenant faire des diagrammes directement en ligne avec le service Gliffy. Une fois inscrit dans ce site Web, vous pourrez utiliser une interface en flash très souple et intuitive pour formuler vos réalisations graphiques, puis les exporter en JPG, PNG ou SCG afin de les insérer dans vos présentations Word ou PowerPoint. Il est même possible de travailler à plusieurs sur le même document. Le site est clair, pratique… bref un must à mettre immédiatement dans vos favoris.;-)

Pour ma part, je m’y suis déjà précipité afin d’illustrer ma conception de la conscience collective. De la sorte, ce schéma ci-haut, sert déjà à mieux expliquer les raisonnements de mes articles: Les fondements de la corruption au Québec et La réelle nature des jeunes (néo)libéraux

Comment vous dire que cette simple image reflète en un seul coup d’œil ma certitude quant au test d’intelligence collectif que l’humanité doit passer afin d’évoluer et survivre. En effet, je pense sincèrement qu’une masse critique d’êtres humains se doit d’intégrer l’essence de ce schéma (c’est-à-dire une forme ou autre de conscience collective) afin de recadrer ces dimensions au centre de nos décisions individuelles et politiques.

Il va de soit, ce schéma est subversif, car il va à l’encontre du modèle socioéconomique (suicidaire) en place. Ce système ou chacun pour soit, nous sommes fragmenté en irresponsable unité de consommation, exploitant les ressources (théoriquement infini selon le modèle néolibéral)  sans se soucier des conséquences sur l’environnement et l’avenir.

Pourtant, non seulement nous sommes interdépendant, mais l’intérêt commun englobe et influence intrinsèquement la survie de l’individu.

L’être humain 2.0 sera écologique… ou ne sera pas
-moi-même 

Aucun mots clés
498 visionnements

0 commentaire

Trackbacks/Pingbacks

  1. Critique média : un nouveau test sur le modèle du changement (journaux de quartiers) | Le blogue du Mile-End - [...] de l’arrondissement Plateau-Mont-Royal, Monsieur Carl Boileau qui reprend ces thèmes dans une illustration concentrique où la planète prime et…

Laisser un commentaire