Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu catégories

Posté par le 6 octobre 2009 dans Politique municipale, Projet Montréal

La mise en valeur de l’Entrée maritime de Montréal

entrée maritme de Montréal

A priori, certains auront peut-être jugé cette pancarte de Projet Montréal moins pertinente que les trois autres thématiques de sa série (famille, tramway, développement durable). Pourtant, il n’en demeure pas moins que la mise en valeur de l’Entrée maritime de Montréal est un projet phare du programme de notre parti municipal.

En effet :

  • À l’heure où les gouvernements n’offrent plus aucun projet de société à la population.
  • À l’heure ou nos supposés leaders n’ont simplement aucune vision à long terme.
  • À l’heure où les vieux partis favorisent la transformation du boulevard Notre-Dame en autoroute (plutôt que de rendre accessible le plus large fleuve au monde aux Montréalais).

Il devient impératif de retrouver un sentiment d’appartenance à notre ville; il faut se remettre à rêver… il faut rendre à Montréal son panache d’autrefois.

C’est ainsi que vendredi dernier, par un magnifique après-midi, j’ai eu la chance de me joindre à quelques médias pour un tour de bateau sur le fleuve. Effectivement, sous une vue imprenable sur ce que Montréal deviendra avec Richard Bergeron comme capitaine, j’avais le bonheur d’appréhender l’étendue de sa vision pour l’avenir de Montréal! Et vraiment, c’est toujours une expérience enivrante que d’entendre un exposé du professeur Bergeron.

capitaine Richard Bergeron

Cliquez ici pour voir mes photographies de l’événement

Mais la ou le bât blesse, c’est que malgré l’invitation à tous les médias montréalais, il n’y eut que Jean-René Dufort pour se donner la peine de prendre connaissance avec ce magnifique projet pour Montréal.

Image de prévisualisation YouTubeInfoman – Richard Bergeron – Entrée maritime (1er octobre 2009)

Franchement, si en démocratie, le rôle des médias est de relayer l’information pertinente à l’intérêt collectif, force est de constater l’échec actuel de cette mission. Et dire qu’une simple poignée de main de Gérald Tremblay peut se transformer en événement médiatique! Vraiment, il y a de quoi se poser de sérieuses questions.

«Ouin, mon Gérald! J’ai entendu plus d’idées en 5 minutes ici, qu’avec toi, en 8 ans!»
– Jean-René Dufort à Infoman

—————————————————-

Communiqué de presse

Richard Bergeron s’engage à mettre en valeur l’Entrée maritime

« Il est grand temps de revitaliser les rives du Saint-Laurent et de redonner aux Montréalais l’accès au fleuve.»

Richard Bergeron, chef de Projet Montréal et candidat à la mairie de Montréal, a invité cet après-midi les journalistes à faire un tour de bateau pour leur présenter le projet phare du programme de son parti : la mise en valeur de l’entrée maritime de Montréal.

« On oublie, en roulant sur la rue Notre-Dame Est, qu’on longe l’un des plus beaux fleuves d’Amérique du Nord, a déclaré le chef de Projet Montréal. Mais c’est vraiment vu du fleuve qu’on voit à quel point l’état de ces rives est désolant. C’est aussi vu du fleuve qu’on est saisi par le potentiel extraordinaire de ce site, sans contredit le plus somptueux de Montréal ». Depuis des années, Richard Bergeron considère ces kilomètres de rouille, de laisser-aller, de saleté et de décrépitude comme une occasion de rendre à Montréal son panache d’autrefois.

« Ce site est interdit au public et tellement défiguré qu’on a presque oublié à quel point il est majestueux, a ajouté M. Bergeron. Les Montréalais veulent profiter de leur fleuve et c’est ce que Projet Montréal est bien déterminé à leur donner. »

À la veille des élections municipales de 2009, Richard Bergeron réaffirme son engagement à revitaliser l’entrée maritime de Montréal, pour en faire un quartier d’habitation doublé d’un parc donnant un accès aux berges à tous les Montréalais et d’une façade fluviale de classe internationale.

« Harel et Tremblay sont tous deux d’accord avec le MTQ pour condamner définitivement l’accès au fleuve en transformant la rue Notre-Dame en autoroute, a-t-il ajouté. Si je deviens maire de Montréal, une telle horreur ne se produira jamais car pour moi, Montréal est une ville où l’on vit, et non un corridor routier pour les banlieusards. »

Le Quartier des berges

« Le Quartier des berges, qui sera la principale composante de l’Entrée maritime, s’étalera sur 1 000 000 de mètres carrés de part et d’autre du Pont Jacques-Cartier, sur 2 500 mètres de longueur, a expliqué le chef de parti. Le concept d’aménagement sera déterminé en concertation avec la population et les milieux d’affaires. Néanmoins, il est certain qu’on y ouvrira une fenêtre importante aux Montréalais qui désirent profiter de la proximité du fleuve Saint-Laurent. »

Le candidat à la mairie prévoit qu’on y retrouvera entre autres une magnifique promenade riveraine, des habitations, un marché public, des bureaux, des restaurants, et une ou même plusieurs salles de spectacles.

L’Agence de développement de Montréal, une société paramunicipale dont Richard Bergeron a annoncé la création lors de son allocution récente devant la Jeune chambre de commerce de Montréal, assurera la planification de ce projet et la maîtrise d’œuvre des espaces publics qu’il comprendra. La réalisation proprement dire des diverses composantes du projet sera pour sa part principalement assurée par le secteur privé, conformément aux normes strictes d’attribution des contrats de Projet Montréal.

Un lieu culturel de prestige sur la pointe de l’Île-Sainte-Hélène

Dans le cadre du projet de mise en valeur de l’Entrée maritime, Richard Bergeron propose également aux Montréalais de bâtir un immeuble de prestige sur la pointe de l’Île-Sainte-Hélène – là où se trouve présentement un terrain de stationnement.

« On est tous éblouis quand on voyage et quand on voit des choses grandioses, a conclu le candidat à la mairie de Montréal. Et voilà que dans notre ville on retrouve un terrain de stationnement à l’endroit qui pourrait être le plus somptueux de Montréal. »

Laissant parler son imagination, M. Bergeron a évoqué quelques possibilités quant à la vocation de cet immeuble : « Il pourrait s’agir par exemple d’une salle de spectacles, d’un musée ou de toute autre grande installation correspondant aux aspirations des Montréalais. On peut même imaginer que le Cirque du Soleil ou une autre de nos grandes entreprises culturelles en fasse ses quartiers généraux. »

M. Bergeron verrait d’un bon œil que le concept architectural soit le produit d’un concours international, comme cela avait été le cas avec l’Opéra de Sydney et l’Elbe Philarmonic à Hambourg.

Le chef de Projet Montréal invite par ailleurs les Montréalais qui n’auront pas eu la chance d’être à bord du bateau cet après-midi à consulter le document « Pour la mise en valeur de l’entrée maritime », disponible sur le site Web de Projet Montréal, http://www.projetmontreal.org/document/15

-30-

Pour information : Militza Jean, attachée politique, 514 878-6320


Aucun mots clés
375 visionnements

Laisser un commentaire