Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu catégories

Posté par le 24 septembre 2008 dans Infographie/Design, Politique nationale

La propagande du journal La Presse : l’analyse de ses caricatures

caricatures

Bien sur Bado… le message des artistes ne passerait pas !

Une image vaut mille mots ; or nous ne pouvons aborder le sujet de la propagande du journal La Presse sans considérer ses caricatures. La Presse… objective dite-vous… je vais donc simplement vous démontrer le contraire par un petit décompte mathématique. Ci-dessous, voici donc l’intégralité des caricatures du réseau Gesca pendant l’actuelle campagne faisant référence au Bloc et au Parti conservateur. À chaque fois qu’une caricature est favorable à son sujet, je lui donne un point. Inversement, je soutirerai un point si la caricature est défavorable. Voyons donc le résultat.

Parti conservateurs vs Bloc québécois ; les caricatures de Gesca durant l’élection fédérale 2008 au Canada (du 7 septembre au 14 octobre) :

PC : +1


PC : +1, Bloc : -1

Message sous-entendu : Le Bloc québécois est n’importe quoi

BLOC : -1

PC : -1

(Je considère le gros tapon comme un agent conservateur)

conservateur : +1

Message sous-entendus : Stepen fait beaucoup d'effort pour plaire aux Québécois

Message sous-entendu : Stephen fait beaucoup d’effort pour plaire aux Québecois

PC :+1

Bien sur, toute comparaison entre l'idéologie de Harper à celle de Bush est ridicule

Bien sur, toute comparaison entre l’idéologie de Harper à celle de Bush est ridicule

Bloc : -1

Le petit caca Brasard de La Presse sur Gilles Duceppe

Le petit caca Brasard de La Presse sur Gilles Duceppe

Bloc : -1

Message sous-entendus : Sans bavure des conservateurs, le Bloc n'a aucune chance

Message sous-entendu : Sans bavure des conservateurs, le Bloc n’a aucune chance

Bloc : -1

Message sous-entendu : En perdant les 3-4 zozo de son aile droite nationaliste, le Bloc est un parti extrémiste aux relants communiste

Message sous-entendu : En perdant les 3-4 zozo de son aile droite nationaliste, le Bloc est un parti extrémiste aux relents communiste

Bloc : -1

Message sous-entendus : le Bloc est une secte intolérante

Message sous-entendu : le Bloc est une secte intolérante

Bloc : -1

Message sous-entendus : Harper doit contrôler ses troupes

Message sous-entendu : Harper doit contrôler ses troupes

Message sous-entendus : le Bloc est en déroute à cause des divisions internes

Message sous-entendu : le Bloc est en déroute à cause des divisions internes

Bloc : -1

Message sous-entendus : le Bloc n'a pas d'avenir car c'est un parti de vieux

Message sous-entendu : le Bloc n’a pas d’avenir car c’est un parti de vieux

Bloc : -1

Message sous-entendus : Harper aime leglise et leglise aime Harper. Il faut normaliser cette alliance

Message sous-entendu : Harper aime l’Église et l’Église aime Harper. Il faut normaliser cette alliance avant de laisser libre cours à l’opposition

Message sous-entendus : Harper est en contrôle

Message sous-entendu : Harper est en plein contrôle

PC : +1, Bloc : -1

Message sous-entendus : Harper est le maître du jeu

Message sous-entendu : Harper est le maître du jeu

PC : +1, Bloc : -1

Message sous-entendus : Message sous-entendus : Listériose, on passe à un autre appel

Message sous-entendu : Listériose, on passe à un autre appel

Message sous-entendus : Harper disciplinera le laissé-allé dans léducation

Message sous-entendu : Harper disciplinera le laissé-allé dans l’éducation

PC : +1

Message sous-entendus : les indécis sont à limage des conservateurs

Message sous-entendu : les indécis serait préalablement à l’image des conservateurs (avec veston cravate)

Message sous-entendus : le Bloc et le PQ sont en phase terminale

Message sous-entendu : le Bloc et le PQ sont en phase terminale

Bloc – 1

Leyton et Duceppe sont des clowns têtant le vote des artistes

Leyton et Duceppe sont des bouffons tétant le vote des artistes

Bloc : -1

Pour un grand total, en ce 24 septembre 2008 :

Parti conservateur +6
Bloc québécois : -12

Aucun mots clés
4 111 visionnements

9 Commentaires

  1. Je vous invite à commenter la déformation de l’image du chef bloquiste de l’émission Gerard D, Laflaque, du caricaturiste de la Presse Chapleau.

    AntiPollution| lire ici le dernier article de son blogue: Monuments aux criminels

  2. Le journal « La Presse » a toujours été du côté de la droite et des fédéralistes. Je ne comprends pas par contre pourquoi tu parles de propagande. Tous les médias en général ont une ligne éditorial bien précise qui fait qu’ils sont de gauche ou de droite, comme en France peut l’être le Figaro ou Libération ou aux Etats-Unis avec le New York Times ou le Washington Post. Je ne vois pas ce qu’il y a de choquant ou de surprenant…

  3. Beau travail de recherche… bravo! Ce n’est peut-être pas surprenant de réaliser le score mais c’est révoltant de constater (encore une fois) que la liberté de presse est bafouée au Québec. Plus j’y pense, plus je pense que je vais m’impliquer dans une campagne exigeant le démantèlement de Gesca…

    lutopium| lire ici le dernier article de son blogue: Pourquoi je vote contre les idées de droite

  4. À Sébastien,

    Ce qu’il y a de choquant c’est qu’il y a ici monopole de l’information. Desmarais ne laisse de place à aucune alternative. Même LeDevoir a du mal à surnager à travers l’opinion unique Canadian Nation Building et Quebec-bashing.

  5. Comment ne pas ignorer Serge Chapleau, jadis caricaturiste au journal LE JOUR, devenu vire-capot!

    L’image qu’il donne à quelque indépendantiste que ce soit, avec son dégoûtant « Gérard D.Laflaque » est plus qu’odieuse, elle est rétrograde, dégradante, avec un acharnement anti-gay chaque fois qu’il fait apparaître André Boisclair. C’est à vomir!

    Voilà une charogne démocratique parfaitement intégrée à l’empire GESCA en synergie avec Radio-Canada.

    Gaëtan Dostie
    ancien chroniqueur littéraire au JOUR

  6. M. Dostie, content de savoir qu’il y a encore des gens capable de parler du Journal Le Jour (où nous serons maîtres chez-nous) Je me suis abonné au Jour dès sa fondation par Yves Michaud et Jacques Parizeau.
    pouvez-vous me rappeller le pseudonyme du Bison

  7. Patrick Straram, dit le Bison ravi, ce pseudonyme était la récupération du surnom de Boris Vian que Straram a décidé de perpétuer lors de son décès.

    Ce « français » fut d’une solidarité exemplaire avec la lutte des Québécois; son amitié me manque.

    Gaëtan Dostie

  8. Le Bison ravi, merci de me le rappeller à son souvenir puisqu’il est décédé.

    AntiPollution| lire ici le dernier article de son blogue: Wall Street on Welfare

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le scandale s’appelle André Pratte + La Presse. « Paysan Urbain - [...] La propagande du journal La Presse : l’analyse de ses caricatures par Carl Boileau [...]

Laisser un commentaire