Pages Menu
TwitterRssFacebook
Menu catégories

Posté par le 29 mai 2008 dans Politique nationale

Je suis de la couleur de ceux qu’on persécute !

Michaëlle Jean

Citoyens (ou plutôt sujets britanniques devrions-nous dire), prosternez-vous! Voici « son Excellence la très honorable » Michaëlle Jean et son armée de clowns

Pendant que l’on parle de la couleur d’un objet, l’attention sur sa fonction y est détournée. Ainsi était la stratégie du gouvernement fédéral en nommant la très photogénique Michaëlle Jean comme gouverneur général; d’ailleurs, nous y constatons aujourd’hui l’efficacité de la manœuvre politique. En effet, toutes critiques (souverainistes et républicaines) du rôle colonisateur de la représentation de la reine d’Angleterre au Canada se retrouvent inévitablement déviées vers la couleur de sa peau. De la sorte, plutôt que de pouvoir mobiliser la société civile afin d’éliminer l’ensemble des postes monarchiques, nous nous entre-déchirons sur l’interprétation de l’expression «reine-nègre». Puis, en faisant du détail l’essentiel du message, ne voilà t’il pas que La Presse oriente la polémique sur un supposé conflit interethnique (encore et toujours) plutôt que sur l’inutilité démocratique de la monarchie et de ses symboles.

Par ailleurs, je suis déçu. Déçu de Victor-Lévy Beaulieu braquant les noirs avec un mot chargé par l’histoire de l’esclavagisme; déçu qu’il compare au passage Gilles Duceppe à la trahison du général Pétain (?!?). D’un autre côté, je suis déçu par ces porte-paroles de la communauté haïtienne campant du côté de la solidarité ethnique plutôt que de la logique citoyenne. M. Lafferrière, à vos yeux, la couleur de peau est-elle plus importante que la démocratie d’une société ? Franchement, pour un système démocratique, l’entretien des postes monarchiques est autant une insulte qu’une archaïque aberration; qu’importe la couleur de la gouverneure générale, son rôle est indéfendable.

Armoiries personnelles de Michaëlle Jean

Les Armoiries personnelles et ridiculement royales de « Son Excellence la très honorable » Michaëlle Jean. D’ailleurs, sa devise unilingue : «Briser les solitudes», sous-entends que la solitude ne s’exprime qu’en français. Ainsi, l’ensemble investit une belle mission sociale à Michëlle Jean à laquelle il serait malvenu de s’opposer. Le problème, c’est que l’assistée sociale la mieux payée au pays s’approprie un rôle politique… au détriment de celui accordé à nos représentants DÉMOCRATIQUEMENT élus. Bref, tomber dans le piège d’approuver le rôle social de Michaëlle Jean… et vous vous en trouver à défendre un monarchique système de colonisation.

Il y a présentement des forces antidémocratiques (royalistes) qui œuvrent subversivement à la promotion des symboles monarchiques : Or les responsables de cette situation, c’est bel et bien les colonisateurs fédéraux. Comme l’exprime Patrick Bourgeois ici, tenez-vous-le pour dit : toujours nous dénoncerons les traîtres et les collabos, qu’ils soient noirs, blancs, jaunes ou rouges. C’est aussi simple que ça !

Selon ce député libéral (sic), il faudrait une loi (despotique) pour censurer les critiques à l’endroit de Michaëlle Jean… l’argument morale invoquer : cette dernière « est plus qu’une reine, mais un modèle d’excellence ». Jugez-en par vous même dans cet extrait vidéo.

Image de prévisualisation YouTubeLa gouverneure générale du Canada au naturel : imbue d’elle-même et arrogante. Remarquez à quel point l’assistance (dont Paul Martin) est mal à l’aise. Pathétique mascarade… dehors la monarchie!!!

Vous y découvrirez la très respectable gouverneure générale du Canada au naturel : imbue d’elle-même et arrogante. Remarquez à quel point l’assistance (dont Paul Martin) est mal à l’aise. Pathétique mascarade… dehors la monarchie!!!

Dans une monarchie bien réglée, les sujets sont comme des poissons dans un grand filet, ils se croient libres et pourtant ils sont pris
Montesquieu

J’ai le rêve qu’un jour mes quatre enfants vivront dans une nation où ils ne seront pas jugés pour la couleur de leur peau, mais pour leur caractère
Martin Luther King

Que tu sois blanc, noir, bleu, mauve, jaune avec des pitons, j’m’en sacre ! Tout ce que je veux savoir c’est si t’es de notre bord. Pis si t’es de notre bord, t’es mon frère, sinon… ch’t’haïs
Pierre Falardeau

Aucun mots clés
1 561 visionnements

13 Commentaires

  1. L’opinion publique en otage… quelle belle façon de tout contrôler, tout manipuler. Ce n’est pas pour rien que la question d’identité est en train de déraper… les journaux et certains politiciens exagérent sur son importance, tellement qu’on en est à se demander si c’est pas de la propagande destinée à nous tasser dans un coin… pendant que les aristrocrates jouent au golf…

    Mme Jean a choisit son camp. Elle n’a qu’à vivre avec les conséquences. Et le peuple haitien doit également choisir son camp. Ça fait juste drôle de constater qu’ils endosseront la monarchie britannique parce qu’elle « utilise » une des leurs…

    lutopium| lire ici le dernier article de son blogue :La reine Michaelle Jean et le paradoxe haitien

  2. En effet, tu vises dans le mille lutopium quand tu affirmes sur le blogue de Renart: « Très bonne tactique de la part des experts en communications. Le truc fonctionne à tout coup. Pendant que les pauvres gens s’entre-déchirent sur des questions d’identité ou de spiritualité, l’aristocratie a le champ libre… »

    D’un autre côté, l’une qui fait semblant de ne rien comprendre ici est Marie-Claude Lortie, dans ce texte aussi flou qu’imprécis.
    http://www.cyberpresse.ca/article/20080601/CPOPINIONS05/80601019/5034/CPOPINIONS

    En effet, dans cet insipide travail de chroniqueur, je la soupçonne d’avoir étiré un long préambule pseudo-intello afin de ploguer la conclusion éditoriale de son employeur :

    « Est-ce pour tout cela que l’insulte, cette semaine, notamment celles à l’endroit de la gouverneure générale et ses défenseurs, volait plus bas que jamais, plus précise, plus dure? Où est-ce parce qu’on a eu droit à un concentré de frustration émis par des gens désespérés d’attention dont les 15 minutes ont déjà duré beaucoup trop longtemps? La meilleure forme de protestation, au temps de Google, c’est de les ignorer en refusant d’écrire leur nom»

    Bref, sous sa plume, critiquer la GG n’est simplement motiver que par une pathétique volonté d’attention (faudrait surtout pas donner de l’attention aux idées souverainistes). Encore une fois, on esquive ici l’essence fondamentale de notre critique…. À savoir l’aberration de ce poste monarchique.

    MME Lortie, « notre » GG nous coute des millions en fond public et s’approprie un rôle politique… au détriment de nos représentants DÉMOCRATIQUEMENT élus. Pour une démocratie, l’insulte ici, c’est la justification et défense d’un poste MONARCHIQUE.

    Au choix :
    Criss d’épaisse ! Ou salope de collabo !

  3. Mon opinion rejoint celle de Foglia: le mot roi-nègre est un mot de la langue française qui n’est pas le moindrement raciste et désigne simplement l’attitude d’un sous-roi au service d’une métropole étrangère. En ce sens, VLB a entièrement raison d’utiliser ce mot pour décrire Michaëlle Jean, peu importe la couleur de peau de celle-ci!

  4. As-tu un meilleur qualificatif à proposer que « roi-nègre » pour décrire le représentant d’un peuple conquis qui s’en va faire l’apologie de sa servitude pour les élites métropolitaines?

    Belz| lire ici le dernier article de son blogue :Changements

  5. Sincèrement Belz, bien que cette expression existe et est appropriée, VLB savait très bien la portée qu’atteindrait l’utilisation du second-mot. Cela dit, puisque l’objectif était de provoquer un débat nécessaire sur le rôle du GG, je ne lui tiens pas rigueur. Mais d’un autre côté, il faut réaliser que cette tactique n’était pas la plus habile à l’égard de la communauté haïtienne.

    L’indépendance du Québec est la solution.

  6. Désolé, mais je ne saisis pas alors.

    VLB aurait dû dire que la gouverneure-générale agit en… gouverneure-générale?!

    C’est quoi cette censure-là? Le mot roi-nègre est unique et exprime une idée précise, pourquoi le censurer?

    Belz| lire ici le dernier article de son blogue :Changements

  7. Oui, je connais un qualificatif mieux approprié qui est synonyme à « roi-nègre » : gouverneur général.

  8. Très complet, je ne vois vraiment pas ce que je pourrais ajouter de plus. Bravo, et chapeau!

    Le Détracteur Constructif| lire ici le dernier article de son blogue :Le Carcajou frappe au Cabaret Juste Pour Rire. Un seul survivant.

  9. Dites-moi, S.P.V., si le Canada devient une république, est-ce qu’il y aurait des présidents francophones? Dans un pays à 80% non-francophone.

  10. Ce qui veut dire, que ceux au Québec qui regardent le régime politique du Canada de près ne veulent pas d’indépendance de ce régime.

  11. Sincèrement Simeon, une nouvelle république en Amérique, ne pourrait qu’inspirer davantage ce modèle démocratique à tous nos voisins, à commencer les canadiens anglais. Ainsi, un Québec indépendant aiderait certainement la cause du NPD au Canada.

    En passant, je viens de rajouter ce vidéo de Michaëlle Jean
    http://video.google.fr/videoplay?docid=2337373289856133549

  12. J’ai visionné le vidéo et qu’elle conne! Tout cet argent tiré par la fenêtre!

Laisser un commentaire