Pages Menu
Menu catégories

Posté par le 9 août 2021 dans Santé et médecine

Les dangers des sachets anti-humidité : mon expérience avec le fumarate de diméthyle

Je raconte mon expérience récente avec des réactions cutanées irritantes qui ont été causées par une substance peu connue des allergologues et des dermatologues : le fumarate de diméthyle. Après avoir cherché l'allergène mystérieux dans mon environnement, j'ai réalisé que les sachets anti-humidité que j'avais récupérés dans un entrepôt en Chine en étaient la cause.

À travers ces divers sachets anti-humidité, détecterez-vous l’agent toxique ?

Comme dans le film The Thing de John Carpenter, je suis rendu à l’étape d’avoir réalisé l’identité du méchant… Mais il me reste maintenant à le débusquer de sa couverture (un peu comme dans le fameux passage du test sanguin par McReady dans le film en question)

Blague à part, j’approche ici la conclusion d’un épisode quelque peu IRRITANT de ma vie quotidienne. En effet, à plusieurs occasions cette année, j’ai développé de fortes réactions cutanées que je n’avais jamais alors éprouvées dans ma vie. Dans un premier temps, les dessous d’un de mes pieds se boursouflait à la vitesse de l’éclair; parfois c’était le pied gauche… d’autre fois le pied droit ?!?

Non seulement cela me démangeait énormément, mais la réaction pouvait ainsi durer plus de 24h. Puis, j’ai frôlé la panique quand ce fût au tour de mes parties intimes à gonfler de la sorte. À ce moment, j’ai mis de l’énergie mentale à rechercher l’allergène mystérieux dans mon environnement. Puis, en me mettant à réfléchir au lien équivoque entre les parties touchées de mon corps, mon attention se porta vers mes sous-vêtements .

Bingo, j’avais quasiment oublié que durant un ancien contrat dans un entrepôt, j’avais récupéré de certaines boîtes vides divers sachets anti-humidité.. Que j’ai donc ainsi déposé pêle-mêle dans le fond de mes tiroirs de linge. Perplexe à l’effet que je puisse être autant allergique au sel de silicate, mes recherches Internet m’ont plutôt amené vers des articles évoquant une substance problématique pour la santé : c’est-à-dire le diméthylfumarate. Or, voilà, cette molécule est classée « nocive par contact avec la peau, irritante pour les yeux, les voies respiratoires et la peau ». Coup sur coup, voilà donc deux affaires sérieuses qui mettent en cause cette substance jusque-là peu connue des allergologues et des dermatologues. Évidemment, les boîtes dont j’ai récupéré ces sachets venaient de Chine

Des bottes et des chaussures fabriquées en Chine provoquent de graves réactions allergiques. En cause : des sachets anti-moisissure qui pourraient être présents dans d’autres articles.
« Allergie – Le « made in China » sur la sellette – Actualité – UFC-Que Choisir« 

En tout cas, en attendant de savoir si je développerai des problématiques de santé à long terme relié à mon exposition de cette cochonnerie chinoise, je vous invite à être vigilant quant à l’utilisation des sachets anti-humidité… Voire à tout ce qui est exporté par ce pays en général. En conclusion, il est alarmant de constater que des produits potentiellement dangereux pour la santé humaine puissent passer inaperçus et être largement utilisés sans être réglementés.

Les consommateurs ont le droit de savoir ce qu’ils achètent, et cela inclut les produits importés de l’étranger. Il est temps que les gouvernements du monde entier renforcent les réglementations pour protéger la santé et la sécurité des consommateurs – The Guardian

81 visionnements
Article précédent «

Article suivant

Laisser un commentaire