Pages Menu
Menu catégories

Posté par le 8 avril 2023 dans Cinéma, Sociologie

The Expanse : une série de science-fiction qui transcende les frontières

The Expanse : une série de science-fiction qui transcende les frontières
Je voudrais partager avec vous ma découverte récente dans le monde de la science-fiction : la série The Expanse disponible sur Amazon Prime. Bien que je n’en sois qu’à la fin de la troisième saison (sur six à visionner), je suis déjà complètement captivé par cette série sombre et sérieuse, remplie d’intrigues politiques, de mystères spatiaux et de personnages intéressants.

L’intrigue se déroule ainsi au 23e siècle, alors que l’humanité s’est étendue dans tout le système solaire. Au milieu d’une guerre froide entre les factions rivales de la Terre, de Mars et de la Ceinture d’astéroïdes, un équipage hétéroclite de personnages doit enquêter sur une conspiration qui pourrait mettre fin à toute forme de vie humaine. The Expanse est tout simplement une série rafraîchissante, avec des effets spéciaux époustouflants, une écriture intelligente et des personnages cohérents qui sont tout sauf manichéens.

Pour ceux qui, comme moi, trouvent que les univers de Star Trek et de Star Wars sont trop kitsch et fantaisistes, sachez que The Expanse renouvelle le genre de la science-fiction avec un style plus réaliste. Star Trek, malgré son potentiel original, a été gâchée par des intrigues qui manquent de profondeur et des personnages stéréotypés, notamment les extra-terrestres humanoïdes caricaturaux. Quant à Star Wars, la saga a été sacrifiée par Disney pour répondre aux exigences de la rentabilité et de l’idéologie woke, ce qui a nui globalement à la qualité de l’histoire et des personnages. En somme, The Expanse est une série mature qui mérite vraiment votre attention si vous cherchez de la science-fiction de qualité.

LA REPRÉSENTATION DES EXTRATERRESTRES AU CINÉMA

Dans mon ancien article au sujet de la représentation des extraterrestres au cinéma, j’y observe que les limites anthropomorphiques de notre cinéma exprime notre rejet de la diversité potentielle du vivant

Un autre aspect que j’apprécie particulièrement dans cette série est la diversité omniprésente de la distribution des personnages en termes d’origines ethniques… sans qu’il soit question de l’idéologie woke pour autant. En effet, The Expanse se déroule dans un futur où le racisme est finalement chose du passé, et les personnages ne font jamais référence à leur différence ethnique apparente, qui est devenue superficielle et banale, comme la couleur des yeux ou des cheveux. Les personnages sont donc « color-blind », un attribut universaliste que les tenants de l’idéologie woke ont tendance à dénigrer. Ainsi, dans The Expanse, les clivages entre les humains sont davantage liés aux différences politiques issues de leur environnement d’origine respective, telle que la Terre (représentée par les Nations unies), Mars (la République martienne du Congrès) et la Ceinture d’astéroïdes (Alliance des planètes extérieures), plutôt qu’aux distinctions ethniques ou nationales prévalant à notre époque actuelle.


Les Mondes de The Expanse (pas de spoilers)

D’ailleurs, dans cet univers futuriste qui supprime les différences ethniques actuelles, la série The Expanse s’inscrit justement dans une tradition de science-fiction qui utilise plutôt des divisions idéologiques pour différencier ses factions. Cette approche est également au cœur de mon jeu vidéo préféré de tous les temps, Sid Meier’s Alpha Centauri, sorti en 1999, où les différentes factions sont ainsi divisées en fonction de leur vision distincte de l’avenir. Dans ce jeu, les joueurs doivent choisir leur faction parmi sept idéologies différentes, chacune ayant une vision unique de la manière de coloniser une nouvelle planète. Tout comme dans ce jeu, la faction terrienne gouvernée par les Nations Unies dans The Expanse reflète une vision politique particulière. Elle est présentée comme un organe de gouvernance hégémonique et corrompu qui, dans la série, est plus préoccupé par la diplomatie mondiale que par la guerre. Cette approche diffère justement de celle de la faction Martian Congressional Republic, qui privilégie plutôt une sécurité nationale basée par une avance technologique.


Tel que stipulé dans l’introduction de jeu vidéo Sid Meier’s Alpha Centauri, les divisions entre les humains ne se basent plus par les origines nationales mais par des visions distinctes sur l’avenir du Nouveau Monde

En lisant mon texte, vous aurez deviné que je suis de plus en plus irrité par l’omniprésence du wokisme dans les nouvelles productions cinématographiques. En effet, les réalisateurs contemporains semblent davantage préoccupés par l’inclusion artificielle de personnages issus de minorités et la diffusion de messages politiques typiques de notre époque que par l’histoire qu’ils prétendent raconter. Bien entendu, une représentation équilibrée de la diversité est importante à respecter, mais elle devrait être naturelle et organique, et non pas utilisée comme un outil de marketing ou de propagande politique. Cette tendance sociologique nuit à la qualité des œuvres et de l’expérience de visionnage, ce qui est extrêmement exaspérant. De même, la morale omniprésente de notre époque qui s’immisce dans toutes les productions cinématographiques et télévisuelles récentes m’indispose tellement que j’interromps de plus en plus souvent mes expériences de visionnage en cours.


Le Top 5 des franchises assassinées (par le wokisme) selon le vidéaste Nerdrotic

Bien que je sois convaincu de l’importance de la prise de conscience sociale en général, je trouve regrettable que l’industrie du divertissement se sente désormais obligée de transmettre des messages moralisateurs dans chaque histoire racontée. Pour moi, le but principal des films et des séries est avant tout de simplement divertir, pas de nous éduquer, oserais-je dire religieusement, aux dogmes du wokisme contemporain. Ainsi, à l’heure du wokisme conquérant, qui corrompt les franchises originales en les formatant au cadre idéologique du moment, ça devient de plus en plus un défi de regarder des films populaires qui ne tendent pas à nous moraliser sur l’air du temps.

Sermon

Imaginez que les producteurs imposent dorénavant la présence d’un personnage catholique dans chaque fiction, avec des dialogues prêchant le catholicisme. Or, c’est justement ce que le wokisme impose dorénavant en tentant de nous dire comment penser.

C’est pourquoi je suis ravi de pouvoir encore découvrir des séries comme The Expanse, qui privilégie avant tout une bonne écriture, des personnages intéressants et une immersion réussie dans un univers de science-fiction cohérent, sans chercher à m’imposer une idéologie quelconque. The Expanse se distingue ainsi positivement de la tendance actuelle en offrant une expérience de science-fiction mature et réfléchie.

The Expanse est de la science-fiction comme la télévision n’en a jamais vu

En somme, The Expanse offre une vision universaliste de l’humanité en montrant comment les différences ethniques sont finalement superficielles et comment tous les êtres humains partagent des aspirations communes qui transcendent les identités d’origine. Les personnages, issus de cultures et d’horizons différents, sont traités de manière égale et évalués en fonction de leurs actions plutôt que de leur apparence ou de leur ethnie apparente. La série aborde également de manière nuancée des problèmes sociopolitiques tels que la guerre et l’oppression, en soulignant comment les personnages sont affectés par ces événements et en mettant en évidence leur humanité commune. Cette approche universaliste est un élément clé de la qualité et de l’attrait de la série pour un public diversifié et intelligent.

L’universalisme est une approche philosophique qui prône l’égalité et l’universalité des droits et des valeurs. Selon cette conception, tous les êtres humains ont une valeur égale et doivent être traités de manière équitable, sans distinction de race, de sexe, de religion, d’origine ethnique ou de toute autre différence. En d’autres termes, l’universalisme vise à promouvoir une vision du monde fondée sur l’unité de l’humanité.

En contraste, le wokisme insiste sur les différences raciales, un concept dépassé, et tend à diviser le genre humain en une multitude d’identités hermétiques en fonction de caractéristiques arbitraires, ce qui va à l’encontre de l’approche universaliste. The Expanse est donc un exemple convaincant de la manière dont une représentation universaliste peut contribuer à la qualité et à l’impact d’une œuvre de fiction. En fin de compte, la série illustre que l’égalité, la justice et l’humanité commune sont des idéaux universels qui transcendent les différences apparentes entre les individus, et qui doivent être défendus contre les idéologies qui cherchent à diviser et à hiérarchiser les êtres humains en fonction de critères superficiels.

La science est une façon d’être universel, de transcender les frontières, de ne pas se limiter à sa propre petite planète
– Carl Sagan

183 visionnements

Laisser un commentaire