Pages Menu
Menu catégories

Posté par le 17 février 2024 dans

Entre le feu et l’eau: L’harmonie réussie d’Elemental

Abordant « Elemental » avec une certaine appréhension, mon ressentiment croissant envers Disney et son penchant pour le prosélytisme woke me laissait sceptique quant à ce nouveau film des studios Pixar Animation. Pourtant, dès les premières scènes, le film s’aventure sur des chemins audacieux sans jamais s’enliser dans les excès redoutés. Malgré une réception mitigée au box-office, probablement due à une saturation du marché par des productions à messages trop engagés, « Elemental » se distingue par sa capacité à équilibrer engagement et divertissement.

La subtilité avec laquelle « Elemental » traite des sujets sensibles comme la tolérance et la coexistence des différences est remarquable. Le film évite habilement l’activisme stérile pour offrir une réflexion nuancée sur l’importance de l’apprentissage mutuel et de la complémentarité entre êtres différents. Cette dimension est particulièrement incarnée par la relation père-fille entre les personnages du feu, qui se révèle être un thème secondaire poignant de l’histoire. Le symbolisme de la transmission du « feu sacré », métaphore de l’héritage familial à préserver à travers le temps et au-delà des époques, enrichit le récit d’une dimension émotionnelle et philosophique profonde.

Malgré un scénario parfois prévisible, la splendeur visuelle des décors et la profondeur des relations entre les personnages sauvent l’ensemble. La relation touchante entre le père et sa fille, au cœur du feu, offre une richesse émotionnelle qui compense largement les faiblesses structurelles de l’histoire.

Il est regrettable que « Elemental » n’ait pas rencontré le succès commercial escompté, car il représente un équilibre presque parfait entre les valeurs positives que peut véhiculer le wokisme, sans pour autant tomber dans les pièges du prosélytisme. À travers la fantaisie et l’aventure, le film invite à la réflexion sur des questions essentielles, dans un cadre accessible et humain.

En conclusion, « Elemental » de Pixar est un film familial idéal pour les préadolescents, alliant avec brio divertissement et réflexion. Malgré les obstacles commerciaux, cette œuvre significative, espérons-le, trouvera son public et la reconnaissance qu’elle mérite avec le temps. Le film réussit à apaiser mes appréhensions initiales et à réaffirmer la capacité de Pixar à créer des histoires universelles et touchantes, même dans un climat culturel complexe.

Affiche du film "Elemental"

Elemental (2023)

PG 102 min - Animation, Comedy, Family, Fantasy, Romance, Adventure - 14 juin 2023
Votre note :

In a city where fire, water, land and air residents live together, a fiery young woman and a go-with-the-flow guy will discover something elemental: how much they have in common.

Réalisateur :  Peter Sohn
Acteurs :  Leah Lewis, Mamoudou Athie, Ronnie del Carmen, Shila Ommi, Wendi McLendon-Covey, Catherine O'Hara, Mason Wertheimer, Ronobir Lahiri, Wilma Bonet, Joe Pera, Matthew Yang King, Clara Lin Ding, Reagan To, Jeff Lapensee, Ben Morris, Alex Kapp, P.L. Brown, Jonathan Adams

Photos

Aucune image importée pour ce film.

Histoire

In a city where fire, water, land and air residents live together, a fiery young woman and a go-with-the-flow guy will discover something elemental: how much they have in common.


Slogan : Opposites react.

Détails

Pays :   États-Unis
Langue :  Anglais, Espagnol
Date de sortie :  14 juin 2023

Box Office

Budget :  $200 000 000
Recettes :  $496 000 000

Compagnies

Compagnies de production :  Walt Disney Pictures, Pixar

Détails techniques

Durée :  1 h 42 min
66 visionnements
Article précédent

Article suivant
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x