Pages Menu
Menu catégories

Posté par le 1 février 2024 dans

The Beekeeper : Un essaim de clichés et un bourdonnement d’ennui

Dans l’arène surchargée des films d’action, il est rare de tomber sur une œuvre qui transcende le genre par son originalité et sa profondeur. Malheureusement, « The Beekeeper » ne fait pas partie de ces exceptions. Ce film, qui aurait pu offrir une réflexion nuancée sur la vengeance et la moralité à travers le prisme d’un apiculteur au passé trouble, se noie plutôt dans un océan de clichés et de facilités scénaristiques.

La promesse initiale d’un personnage principal avec une histoire intrigante – un ancien agent spécial reconverti en apiculteur – s’évapore rapidement, révélant la structure bancale sur laquelle repose tout le film. Jason Statham, bien que compétent dans les rôles d’action, est ici réduit à une caricature de lui-même, manquant cruellement de la profondeur nécessaire pour rendre son personnage mémorable ou même crédible.

Le début du film laisse entrevoir une métaphore prometteuse, celle d’un homme protégeant sa colonie contre les menaces extérieures, à l’instar des abeilles qu’il élève. Cependant, cette analogie est aussitôt abandonnée, trahissant un manque flagrant de cohérence et d’attention aux détails – confondre les guêpes (du genre Vespula) avec des frelons n’est qu’un exemple parmi d’autres de cette négligence.

Quant aux antagonistes, ils sont d’une telle caricature qu’ils en deviennent risibles, évoquant moins de véritables menaces que des figures tout droit sorties d’un dessin animé. Le scénario, qui semble avoir été assemblé à la hâte, enchaîne les invraisemblances sans jamais chercher à offrir une quelconque logique narrative ou émotionnelle.

Le film atteint son paroxysme d’absurdité lorsque l’on découvre que le nid de fraudeurs, censés opérer à l’échelle mondiale, se trouve à une distance comiquement proche des protagonistes. Cette proximité, loin d’ajouter au suspense, soulève plutôt des questions quant à la crédibilité de l’ensemble de l’intrigue.

Face à « The Beekeeper », ma frustration de cinéphile s’est transformée en désespoir devant tant de vacuité. Heureusement, ma patience ayant des limites, j’ai rapidement cessé de m’infliger ce supplice pour me précipiter vers une fin aussi prévisible qu’insipide. Cette précipitation vers la conclusion ne fut pas sans rappeler l’urgence avec laquelle on s’éloigne d’une conversation sans intérêt.

Comparativement, le dernier film d’action que j’ai eu l’occasion de voir, « Silent Night » de John Woo, resplendit désormais d’un éclat nouveau, élevé au rang de chef-d’œuvre par la médiocrité abyssale de « The Beekeeper ». C’est dire l’ampleur du désastre quand un film ordinaire devient un monument du septième art à côté d’une œuvre aussi dépourvue d’âme.

En définitive, « The Beekeeper » se révèle être un film d’action d’une vacuité affligeante, dont le seul mérite est de rappeler l’importance de choisir ses films avec discernement. Face à une telle déception, même les plus ardents amateurs du genre trouveront difficile de défendre ce long-métrage. Pour ma part, la conclusion hâtive et vide du film n’a fait que confirmer mon impression initiale : « The Beekeeper » est un film à oublier, rapidement consommé et tout aussi rapidement jeté dans les oubliettes de l’histoire cinématographique.

Je donne tout de même une étoile parce que les 20 premières minutes sont potable… puis que c’est finalement assez drôle tellement l’ensemble de « l’œuvre » est ridicule

Affiche du film "The Beekeeper"

The Beekeeper (2024)

R 105 min - Action, Thriller - 10 janvier 2024
Votre note :

La campagne d'un homme pour la vengeance prend une dimension nationale après qu'il a été révélé comme un ancien opérateur d'une organisation puissante et clandestine connue sous le nom de Beekeepers.

Réalisateur :  David Ayer
Écrivains :  Kurt Wimmer
Acteurs :  Jason Statham, Emmy Raver-Lampman, Bobby Naderi, Josh Hutcherson, Jeremy Irons, Taylor James, Phylicia Rashād, Jemma Redgrave, Minnie Driver, Sophia Feliciano, Enzo Cilenti, Dan Li, Reza Diako, Adam Basil, David Witts, Michael Epp, Don Gilet, Megan Le, Georgia Goodman, Derek Siow, Jay Rincon, Kojo Attah, Joe Urquhart, Peter Brooke, Martin Gordon, Rebecca Hazlewood, Arian Nik, Millen Brown, Reza Diako, Adam Basil, Jonathan Cohen, Harry Fitzgerald, Pedro Minas, Sunny Dhillon, Rocci Williams, Kevin Golding, Víctor Pérez, Baba Oyejide, Bharat Mistri, Olivia Mardon, Valentina Novakovic, Kojo Quainoo, Jessica Maria Gilhooley, Phil Hodges, God's Grace Video Library

Photos

Aucune image importée pour ce film.

Histoire

La campagne d'un homme pour la vengeance prend une dimension nationale après qu'il a été révélé comme un ancien opérateur d'une organisation puissante et clandestine connue sous le nom de Beekeepers.


Slogan : Expose the corruption. Protect the hive.

Genres : Action, Thriller

Détails

Site officiel : 
Pays :   Royaume-Uni États-Unis
Langue :  Anglais
Date de sortie :  10 janvier 2024

Box Office

Budget :  $36 000 000
Recettes :  $104 500 000

Compagnies

Détails techniques

Durée :  1 h 45 min
347 visionnements
Article précédent

Article suivant

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *